×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:75 Le 15/04/1993 | Partager

    Un prof' super flic

    C'EST un "prof", un universitaire qui est nommé par Sa Majesté Le Roi à la tête de la Sûreté Nationale.

    "Prof" et "flic" n'ont plus rien de péjoratif, puisqu'enseignants et fonctionnaires s'appellent eux-mêmes ainsi, surtout depuis que les jeunes générations (M. Midaoui a 45 ans) investissent les deux corps. M. Ahmed Midaoui a été orienté par Sa Majesté Le Roi autour de l'éducation, de l'Etat de Droit, et du choix des hommes.

    Issu de l'Inspection Générale des Finances et une carrière universitaire, M. Midaoui a la réputation d'être un intellectuel porté sur la réflexion.

    Mais il sait "nettoyer" les cercles qui l'entourent. Il est nommé après le choc Tabet, dont la hiérarchie a été condamnée pour avoir "couvert". M. Midaoui poursuit insuffler au corps de police un souffle de juriste, de pédagogue, qu'elle apprécierait autant que le public.

    Héroïque Malawi

    ILS sont venus de loin, d'un petit pays d'Afrique, un des plus pauvres du monde, que la plupart des Marocains ne peuvent situer sur une carte.

    Fatigués par les décalages horaires, les escales, les changements d'avion ils ont humilié les footballeurs marocains, frais et dispos, qui gambadaient sur les pelouses de leur capitale. Les footballeurs marocains, champions de "l'efficacité", ont raté toutes les occasions de buts . Ceux du Malawi n'en ont eu qu'une. Ils ont marqué et gagné.

    A défaut d'une coupe du Monde, nous nous serions contentés d'une coupe d'Afrique. Le "petit" Malawi était là, contre les Lions" de l'Atlas.

    Rendez-vous forts pour la culture économique

    TROIS des écoles supérieures privées casablancaises organisent cette semaine des événements forts sur le plan de la culture économique;

    LE gouverneur de Bank Al Maghrib; M. Mohamed Séqat, sera l'invité d'un après-midi débat (vendredi 16 avril à partir de 15h) de l'Institut Supérieur du Commerce International, aux côtés de MM. Laraki, président de la BCP, et Bennani-Smires, président de la CGEM. Y seront traités "Les préalables, exigences et implications de la convertibilité du DN"; soulignons que ce sera la première fois que le gouverneur de la banque centrale s'exprimera face au public. Il participera à une autre manifestation, ce printemps, organisée par l'Association Fès-Saïss.

    MM. El Mechatt et Lahlou, experts comptables, sont les invités principaux de l'ISAM (jeudi 15 avril de 17 à 20h), pour traiter du nouveau plan comptable. M. Abdelazziz El Mechatt, président de l'AMEDC, animera un débat après les exposés des MM. Laidi, Belkhayat, Daoudi et Lahlou. Rappelons que M. Mohamed Lahlou est directeur financier de l'ONEP qui pratique le nouveau plan comptable depuis 3 ans.

    M. Akalay et le Pr Simon exposent leurs vues sur "La stratégie de réinsertion du Maroc dans les marchés financiers internationaux" à HEM, le jeudi 15 avril à partir de 18h30. M. Omar Akalay est vice-président directeur général de la BMCI et le Pr Yves Simon est spécialisé dans les problèmes latino-américains de redressement financier et de réinsertion dans le système bancaire mondial.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc