×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Quelle est votre approche de l'information?

Par L'Economiste | Edition N°:483 Le 12/04/1999 | Partager

· Comment les entreprises se voient et conçoivent la transmission de l'information?

· Les quatre cultures d'information utilisées par les entreprises

· Comment adapter les cultures d'information aux stratégies du changement?


Quelle est la culture de votre entreprise? Cette question peut vous sembler étrange, mais l'un des éléments les plus importants pour gérer le changement dans une entreprise est sa culture d'information. La culture d'information peut être définie comme les valeurs et les attitudes susceptibles d'influencer la manière dont une personne peut détecter, recueillir, organiser, communiquer et utiliser l'information.
Il y a trois grandes raisons pour lesquelles le développement d'une culture d'information doit figurer dans le programme d'un manager:
- Primo, ce n'est plus simplement une partie de la culture générale d'une entreprise. De plus en plus d'entreprises reconnaissent le besoin de renouveler leurs industries et leurs marchés. La prévision du futur requiert l'assimilation des diverses sources d'informations: commerciales, politiques, technologiques et sociales.
- Secundo, la technologie de l'information favorise le partage des renseignements entre le personnel de l'entreprise (directeurs et employés). D'où l'intérêt de considérer la manière dont chaque personne utilise cette information. L'accessibilité des postes de travail et des réseaux pour tous les managers et employés n'implique pas automatiquement l'utilisation intelligente de ces données.
- Tertio, les cultures d'information varient selon les fonctions, les départements et les équipes. Elles peuvent avoir des impacts différents suivant la manière dont les personnes détectent, recueillent, organisent, traitent, communiquent et utilisent l'information. Résultat: plusieurs managers admettent que celles-ci sont indispensables pour développer une stratégie et mettre en oeuvre un changement, mais ignorent comment ils peuvent encourager leurs employés à utiliser ces données de manière optimale.

Les métaphores


Les métaphores de l'entreprise renferment généralement des suppositions cachées sur les cultures appropriées de l'information. En encourageant l'utilisation de ces métaphores, les managers communiquent la manière dont l'information doit être utilisée.
Aujourd'hui, les dirigeants utilisent quatre métaphores pour décrire leur entreprise.
1- Une armée: La plus intéressante est celle de l'image militaire. Le langage du management décrit l'entreprise comme une unité d'armée, dont le succès ne peut être atteint qu'à travers une directive, une communication, un contrôle et une intelligence stratégiques. L'autre métaphore compare le PDG. à un arrière du football américain qui dirige l'équipe sur le terrain grâce à des jeux organisés et à des rôles bien établis.
Quant au spécialiste du management, Peter Drucker, il compare l'entreprise à un orchestre de musique où la totalité des membres lisent la même partition sous la direction d'un maestro. Ces trois rapprochements supposent que la culture d'information est fortement basée sur le contrôle et le "besoin de connaissance" (need to know).
2- Une machine: La deuxième métaphore décrit l'entreprise comme une machine. Ici, l'accent est mis sur la résolution des problèmes comme facteur-clé pour le comportement approprié. Les stratégies de l'entreprise ont souvent besoin d'être renouvelées. D'où la naissance du concept "reengineering", dans lequel la structure de l'entreprise, ses méthodes et ses flux d'information sont sujets à l'élimination, la simplification, la reconstitution ou l'automatisation.

3- Une bête: La troisième image compare l'entreprise à un organisme qui répond et s'adapte à son environnement. Cette idée biologique décrit avec précision le comportement de l'équipe: tous les membres cherchent, partagent et s'adaptent à l'information interne et externe pour répondre aux changements. Elle est mieux illustrée dans les situations où l'entreprise est appelée à répondre favorablement à une crise externe. Le transfert de la plate-forme pétrolière de Shell, de la Mer du Nord à la Mer Atlantique, est un excellent exemple de son adaptation aux pressions externes.
Les dirigeants comparent parfois leur entreprise, département ou équipe à un aigle qui plane dans l'air, une gazelle au pied léger ou bien encore à un faucon au regard perçant. Chaque métaphore contient des suppositions cachées sur la manière dont les personnes peuvent développer, utiliser et réagir à l'information.
4- Un cerveau: La dernière métaphore est celle du cerveau. L'entreprise est perçue comme un réseau de neurones à même d'utiliser l'information d'une manière flexible et novatrice. L'entreprise qui recourt au réseau anticipe et crée des moyens innovateurs pour parvenir à un succès ultérieur. Cette métaphore est largement partagée par les managers qui considèrent l'entreprise comme une "organisation en cours d'apprentissage", qui utilise une culture d'information axée sur la création des nouveaux produits, et sur le changement radical des termes de compétitivité. Les efforts de Microsoft pour se lancer simultanément dans l'industrie des services d'information on-line et la production des jeux vidéo illustre parfaitement cette idée.


La gestion des cultures d'information


Les managers sont actuellement tenus d'adapter leurs cultures d'information à leurs stratégies de changement.
Primo, ils sont appelés à considérer les flux de données et de connaissance de leurs entreprises comme des actifs "apparents".
Secundo, ils ne doivent pas croire que l'infrastructure de la technologie de l'Information va résoudre le problème qui intervient dans les cultures existantes. L'ordinateur et les réseaux de communication fournissent les outils nécessaires pour utiliser l'information permettant le maintien de l'avantage compétitif. Toutefois, la manière et la raison pour lesquelles les employés utilisent cette information sont plus importantes.
Tertio, les employés qui ont accès à l'information comprennent mieux les attitudes managériales qui influencent la manière dont l'information et la connaissance sont utilisées. Il est plus facile pour eux d'admettre le comportement dysfonctionnel des managers qui n'est pas conforme à leurs valeurs culturelles et à leurs objectifs.
Quarto, les entreprises leaders dans leurs industries, qui sont en position d'adapter leurs cultures d'information à leurs stratégies commerciales parviendront à maintenir un avantage compétitif durable.
Les dirigeants sont appelés à considérer l'information et la connaissance comme une compétence capitale de l'entreprise. Pour cela, ils doivent répondre à diverses questions.
- Quelles sont les sources d'information et de connaissance qui fournissent un avantage compétitif durable?
- Comment la culture, l'organisation et les pratiques de l'entreprise influent-elles sur les cultures d'information?
- Est-ce que l'entreprise adopte les bonnes cultures d'information pour mener à bien les changements présents et futurs?
- Comment les managers peuvent-ils adapter leurs cultures d'information à leurs stratégies du marché?
Les managers sont les seuls responsables qui doivent faire face aux problèmes critiques affectant la compétitivité présente et future de l'entreprise. Pour cela, ils sont tenus d'adapter les cultures d'information aux stratégies de changement de leur entreprise.

Syndication
Financial Times/L'Economiste
Traduction: Majda BENKIRANE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc