×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Lire vite

    Par L'Economiste | Edition N°:178 Le 04/05/1995 | Partager

    Réseau d'étude de l'environnement sur Internet

    Un réseau d'information sur les sciences de l'environnement est en cours de création. Des étudiants, des enseignants et des scientifiques participent à ce projet, l'objectif étant d'échanger des données sur l'environnement mondial. Ce réseau est connu sous le nom de programme Globe. Des étudiants de tout âge prennent régulièrement des mesures scientifiques (température, volume des précipitations, acidité de l'eau, humidité des sols...) dans leurs écoles et envoient les renseignements recueillis sur Internet, le réseau international de communication. Chaque école (près de 400 à travers le monde) participant au programme Globe est responsable d'une série de mesures scientifiques. Les étudiants transmettent leurs données régulièrement à un centre d'analyse de données à Boulder (Colorado), aux Etats-Unis. Ces données sont analysées et combinées à celles d'autres sources afin de créer des images précises qui sont ensuite utilisées dans les salles de classe et dans les milieux scientifiques du monde entier. Au 22 avril, jour du 25ème anniversaire de la Journée de la Terre, près de 20 pays ont signé des accords bilatéraux concernant leur participation au programme Globe.

    Plantes aromatiques et huiles essentielles

    Aujourd'hui, le secteur et le marché des plantes aromatiques et médicinales (PAM) rencontrent des contraintes économiques et environnementales et des exigences de normes, de qualité, de régularité... Les technologies utilisées pour la préparation d'huiles essentielles ou d'autres extraits aromatiques ainsi que les méthodes d'analyses évoluent rapidement. Le Congrès plantes aromatiques et huiles essentielles "Maroc 95", organisé par l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II du 5 au 7 mai 1995 à Rabat, se propose de faire le point sur l'ensemble de ces aspects. Il réunira des experts internationaux et nationaux en matière de systématique botanique, écologie végétale, environnement, chimie, biochimie, pharmacologie, homéopathie...


    Quatre volets de coopération Maroc-Japon
    M. Driss Jettou, ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, a reçu le 28 avril dernier M. Motohiko Nishimura, ambassadeur du Japon au Maroc pour aborder avec lui le secteur de la pêche hauturière, le système d'assurance et de prévoyance sociale "Addamane Al Hirafi" en faveur des commerçants et des artisans marocains, les locaux professionnels, d'une superficie de 80, 160 et 240m2, qui seront mis au sein des zones industrielles au profit des promoteurs et enfin les centres d'activités artisanales à travers le pays.

    · La structure des prix pour le mois de mai
    Pour le mois de mai, il n'y a pas eu de changement sur les prix de vente au public du super, de l'ordinaire ou du gazoil. En revanche, le prix du fuel a été réduit de 141,4DH la tonne soit -7,72% par rapport au mois d'avril.
    Il se situe actuellement à 1.689,2DH la tonne et avoisine le niveau de janvier dernier.
    Pour le propane, le prix n'est pas réglementé. La fourchette actuelle des prix varie entre 3.400 et 3.650DH la tonne.

    · Colloque sur la laison fixe à Séville
    Un colloque sur la laison fixe Tanger-Tarifa, devant regrouper les grands spécialistes des travaux de construction de tunnels (reconnaissance de sites, ingénierie, gestion des trafics...) et les principaux bailleurs de fonds (Union Européenne, Banque Mondiale, BEI, et des fonds arabes...), se tiendra du 16 au 18 mai 1995 à Séville.
    Ce sera le dernier colloque avant le lancement des travaux en 1997. Le choix a porté sur le tunnel foré afin de garantir la rentabilité du projet. Le taux de rentabilité interne est estimé à 17%. Le trafic en l'an 2005 serait de 4 millions de tonnes de marchandises par an et de 6 millions de personnes, ce trafic devant doubler en 2025.
    Le tunnel foré sera exécuté en trois étapes: la construction d'une galerie de reconnaissance du site à partir de 1997, la réalisation de la première galerie tunnel à une seule voie à partir de l'an 2003 et qui entrera en service en l'an 2010. Le coût estimé de la galerie de reconnaissance est de 450 millions de Dollars et celui de la galerie tunnel 3 milliards de Dollars. La construction d'une deuxième galerie ne sera lancée qu'à l'amorce de la saturation de la première ligne.

    · CNJA-Artisanat: Rencontre le 18 mai à Oujda
    Trois groupes de travail ont été constitués dans la perspective de la tennue d'une rencontre nationale le 18 mai 1995 dans la ville d'Oujda par la CNJA et les chambres d'artisanat. Le premier groupe s'attachera à étudier les aspects institutionnels et organisationnels des chambres d'artisanat et l'impulsion de leur rôle dans l'encadrement des jeunes; le deuxième groupe s'attellera à examiner le système de financement des projets des jeunes artisans; le troisième groupe aura pour tache d'examiner les différents aspects relatifs à la formation des cadres des chambres d'artisanat et ceux liés à la formation des jeunes artisans.

    · Histoire des Consultants des USA et de Grande-Bretagne à El Jadida
    M. Jmahri publie une nouvelle étude sur les consulats étrangers à El Jadida. Il a retrouvé dans les archives consulaires les principales phases de la création et de l'évolution de chacun des postes consulaires au XIXème siècle. Il reconnaît volontiers qu'il est journaliste de formation et non historien.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc