×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Poids lourds: DIM investit le segment des camions

    Par L'Economiste | Edition N°:178 Le 04/05/1995 | Partager

    DIM (Daf Industrie Maroc) a lancé tout dernièrement le montage des camions de tracteurs routiers de marque Daf et diversifie ainsi son offre. En effet, Daf est surtout connu au Maroc pour les cars et les autocars de transports urbain et interurbain. Dans ce créneau, DIM a terminé l'année en leader. L'entreprise a commercialisé, en 1994, sur un marché global de 472 bus et autocars, 171 unités. Sa part de marché est donc de 36,23%.
    Aujourd'hui, DIM voudrait s'imposer sur le marché des camions. Dans une première étape, les gammes qui sont commercialisées sont les 8/11 tonnes et les tracteurs routiers.
    Les objectifs de la jeune équipe directionnelle sont pour le moins très ambitieux. Dans un délai de 3 ou 4 ans, DIM voudrait acquérir la part du lion dans le marché du camion et se positionner en tant que leader.

    Les dirigeants de l'entreprise mettent en avant les caractéristiques techniques du produit et l'économie de l'entretien. "Daf est le produit des pauvres: c'est une expression que les transporteurs véhiculent. Il faut dire que j'en ai été surpris à mon arrivée dans l'entreprise. Mais aujourd'hui je comprends que c'est un bon positionnement", explique M. Abdelwahed El Kadiri, directeur marketing et réseaux de l'entreprise.
    Pour les raisons de réussite de la marque, les responsables de DIM citent aussi l'existence de la marque sur le marché depuis une trentaine d'années et la disponibilité de la pièce détachée chez l'ensemble des revendeurs à travers le pays.
    Par ailleurs, l'équipe dirigeante composée de 7 cadres est très dynamique. "Le service après-vente occupe une place importante dans notre stratégie", explique M. El Kadiri. La maison Daf offre à ses clients dans toute l'Europe ITS (International Trucks Service). Les transporteurs ont la possibilité dans le cadre de ce service d'effectuer des réparations en Europe et de ne régler la facture qu'une fois de retour au Maroc auprès des services DIM. Celle-ci dispose également d'un service de dépannage 24h/24 composé de deux voitures.

    Par ailleurs, l'entreprise compte étendre son réseau. Des contacts avec de nouveaux concessionnaires sont entamés. Une concession à Rabat-Kénitra est déjà opérationnelle, Fès et Meknès sont en cours. Il a également prévu de lancer des représentations à Marrakech et El Jadida.
    En effet, si auparavant les transporteurs de personnes, notamment interurbains, ne trouvaient pas d'inconvénients à se placer à Casablanca pour effectuer les réparations, il est estimé qu'il ne sera pas de même pour les camionneurs.
    Enfin, DIM se trouvant aujourd'hui à l'étroit dans son siège au Bd Moulay Ismaël compte investir dans une nouvelle usine. Ce siège sera réservé au service après-vente et à la commercialisation.

    Laïla TRIKI.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc