×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Les nouvelles frontières de l’Europe

    Par L'Economiste | Edition N°:1983 Le 22/03/2005 | Partager

    . Les limites du modèle social. Méditerranée: Intégration ou désintégration LES nouvelles frontières de l’Union européenne? La question se pose tout naturellement. De l’Europe à 6 à celle à 25 pays en un demi-siècle, l’Union européenne grandit vite sur l’échelle de l’Histoire. Le voisinage, le partenariat euroméditerranéen, la Turquie, peut-être la Russie, et même les invités (comme la Mauritanie) sont autant d’autres poussées géostratégiques supplémentaires qui rendent encore plus impérieux, aux yeux de Chirac et ses pairs, le traité de la Constitution.Les négociations et les polémiques en cours ont montré que les politiques conceptualisent cet horizon, qui peut exister. D’autant que pour le Maroc, bon nombre de chercheurs assurent que “l’Union européenne est notre avenir”.Quelles conséquences économiques et (surtout?) politiques de ces changements? L’intégration régionale avec des accords commerciaux asymétriques favorise-t-elle ou dessert-elle la croissance dans les pays concernés? Les experts développent des analyses prospectives sur le modèle socio-européen, les frontières de l’Europe, le traité sur la Constitution, la gouvernance de l’économie européenne, les délocalisations, les migrations, l’approche en matière d’aide au développement… Mais ne touchent pas trop à la dimension politique des frontières.Un panel de professeurs-chercheurs, grands économistes, experts et de hauts fonctionnaires des deux rives se sont retrouvés les 16 et 17 mars à Marrakech pour exposer leurs travaux sur le sujet(1). Nous présentons aujourd’hui une première partie des travaux. Dans nos prochaines éditions, le professeur Aglietta (concepteur du fameux modèle physico-financier –Phifi pour les intimes) exposera son modèle INGENU, selon lequel l’évolution économique sera majoritairement dépendante de la démographie et verront le jour d’autres pôles de croissance situés non plus dans les pays de l’OCDE mais dans les pays émergents.«Que va-t-il se passer sur les nouvelles frontières de l’Europe? Modèles sociaux, intégrations, migrations, violences... Les économètres européens, friands des modèles, viennent de présenter les 16 et 17 mars à Marrakech les résultats de leurs travaux. Pas un chercheur marocain -ils ont pourtant été sollicités pendant des mois!- n’a participé à ce colloque«Mouna KADIRI-----------------------------------------------------------------------(1) Invités par la CDG (caisse de dépôt et de gestion), CDC (caisse des dépôts et consignation), CEFI (centre d’économie et de finances internationales), CEPII (centre d’études prospectives et d’informations internationales), Institut CDC pour la recherche, Revue économique.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc