×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Le gouverneur de la Banque d’Italie ébranlé

Par L'Economiste | Edition N°:2075 Le 29/07/2005 | Partager

Le gouverneur de la Banque d’Italie, Antonio Fazio, apparaissait jeudi 28 juillet de plus en plus fragilisé par son attitude dans la bataille pour le contrôle de Banca Antonveneta, marquée par un nouveau tournant avec la suspension des offres de la banque italienne Banca Popolare Italiana (BPI). La Consob, l’autorité boursière italienne, a porté un sérieux coup aux deux offres de la banque régionale italienne en décidant mercredi soir de les suspendre, après la découverte «d’une grave carence d’informations» aux actionnaires, lors de son enquête et celle de la justice italienne. Elle a en particulier mis au jour deux pactes occultes entre BPI et des hommes d’affaires italiens, ayant pour objet l’achat de titres Antonveneta et le blocage de l’offre du néerlandais ABN Amro. L’autorité boursière veut aussi vérifier que BPI présente suffisamment de garanties financières pour financer ses offres. Les titres Antonveneta détenues par la banque ont été placés sous séquestre par la Justice alors que BPI les avait gagés auprès de banques pour obtenir des financements. La Consob entend en outre s’assurer que la banque régionale a réellement vendu une série de participations minoritaires pour présenter des ratios patrimoniaux conformes à la législation bancaire et qu’il ne s’agit pas de simples prêts. Elle dispose de 90 jours pour autoriser à nouveau ces offres ou pour les interdire définitivement. Il s’agit d’un nouveau coup dur pour Antonio Fazio, ardent défenseur d’une solution italienne face aux offensives des banques étrangères et qui avait récemment autorisé, comme la Consob, les deux offres de BPI. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc