×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Le géant de l'emballage Tetra Pak affiche ses ambitions au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:468 Le 22/03/1999 | Partager

    · De nouveaux créneaux sont visés, principalement les produits de la tomate
    · Communication, diversification et facilité d'utilisation, les nouvelles tendances mondiales de l'emballage



    Confiant dans le marché marocain de l'emballage alimentaire, M. Peter Gustavsson, le nouveau directeur(1) du bureau de liaison du géant suédois de l'emballage, Tetra Pak, souhaite renforcer son équipe en préparation d'une présence "plus lourde".
    Actuellement, le Maroc est en concurrence directe avec la Tunisie pour une installation industrielle de Tetra Pak. Si le voisin maghrébin a à son actif une équipe commerciale plus importante, le Maroc présente quant à lui un marché intérieur plus large pouvant servir de tremplin pour l'export. Avis partagé par M. Pierre-Yves Lenglart, directeur général Afrique, qui considère que "le Maroc est un grand pays agricole qui présente un fort potentiel de développement aussi bien en termes de production qu'en termes de consommation". D'ailleurs, souligne-t-il, "un comparatif avec des pays comme l'Italie ou la Turquie montre qu'il serait possible de multiplier le marché actuel par 10 en valorisant les produits marocains comme le lait et le jus de fruits". Et d'ajouter que la société a de nombreux projets concernant "le conditionnement aseptique qui permet de conserver les produits et de les transporter sur de très longues distances sans avoir à les garder au froid".
    Aujourd'hui, le groupe compte dans son portefeuille clients les principaux producteurs et distributeurs de lait et de jus de fruit. Il s'agit particulièrement de la Centrale Laitière et de la coopérative Superlait. Pour les jus de fruit, les responsables avancent les noms de "Frumat avec Miami et Marrakech, Covem pour le jus Kaïss et MFP pour les jus de fruits Agadir, La Campagne et Alboustane". S'agissant des clients potentiels, Tetra Pak Maroc vise principalement les coopératives laitières, les producteurs de jus de fruit et les industriels utilisant les emballages en sachet ou en bouteille. Ces deux types d'emballage constituent avec le lait en vrac les principaux concurrents de Tetra Pak sur le marché.
    Les ambitions de la maison ne s'arrêtent pas là. "Si le marché mûrit davantage, d'autres produits pourront être introduits par la suite". M. Gustavsson cite à titre d'exemple le lait mélangé aux fruits, le concentré, la sauce et le jus de tomate et l'eau non gazeuse. D'autre part, Tetra Pak propose une offre pour la partie traitement en amont du condition- nement (l'ensemble des opérations précédant l'emballage) en partenariat avec son représentant M. Ahmed Anbaoui, responsable de l'agence AFE TP Processing. Le principal argument commercial de la société reste la protection du produit assurée par la qualité de l'emballage. Ce dernier connaît actuellement de nombreuses modifications concernent principalement les facilités d'ouverture. L'emballage n'est-il pas ce "vendeur muet".

    Aniss MAGHRI

    (1) M. Gustavsson a pris ses fonctions au Maroc le 15 janvier dernier. Il occupait auparavant le poste de responsable de Communication en Suède.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc