×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Le café-restaurant Jour et Nuit d'Agadir ravagé par le feu

Par L'Economiste | Edition N°:974 Le 13/03/2001 | Partager

De notre correspondante, Malika ALAMI. L'incendie s'est déclaré dimanche dernier en début d'après-midi. Aucune perte humaine n'est déplorée“Au feu, au feu… !”. Tout le personnel et les clients du célèbre café-restaurant “Jour et Nuit”, d'Agadir, situé au bord de la mer, se pressaient de sortir quand dimanche dernier en début d'après-midi, vers 13h30 du côté des plaques de cuisson surgissent des flammes. Quelques minutes après, pendant qu'elles détruisaient sans pitié le restaurant, une épaisse fumée visible à plusieurs kilomètres envahit le secteur balnéaire et les quartiers qui l'entourent. Sur l'espace qui longe le café, de nombreuses personnes se précipitaient de tous les côtés pour déplacer leurs voitures stationnées à proximité du restaurant. A l'intérieur, la propagation du feu a été facilitée par la nature même du local qui est en préfabriqué. Alertés dès 13h37, la Protection Civile, qui est précise sur l'heure du premier appel, a dépêché sur place une vingtaine d'hommes et deux camions, renforcés par un troisième de l'ODEP pour limiter les dégâts. Leur première action, avant de se lancer dans l'extinction du feu pendant plus d'une demi-heure, fut d'isoler les butanes de gaz installées à l'arrière du local, indique le capitaine Mohamed El Alaoui El Ismaïli de la Protection Civile. “C'était primordial pour éviter le pire sur la corniche”, ajoute-t-il. A l'extérieur, une foule suit à distance les interventions des forces de l'ordre en animant la scène par des commentaires à chaud. Parmi eux, un peu de côté, rassemblés devant le parking du restaurant comme pour se soutenir, les dirigeants de l'entreprise sont sous le choc. S'ils ne sont pas très enclins sur le moment à faire des déclarations à la presse, ils restent toutefois très polis. Pour eux, les dégâts ne peuvent pas encore être évalués. C'est une poêle de friture en feu qui est à l'origine de la catastrophe, précisent-ils. Heureusement, celle-ci n'a occasionné aucune perte humaine bien que le moment du déclenchement de l'incendie coïncidait avec l'heure de pointe. Aménagé depuis 1969, “Jour et Nuit” qui employait une soixantaine de personnes, a été le premier restaurant du bord de mer d'Agadir. Bien que la place a vu l'ouverture d'autres unités, il reste très fréquenté aussi bien par la clientèle locale que par les estivants étrangers. Sa notoriété a atteint un tel point que très souvent, la promenade du front de mer est désignée par son nom. Espérons que l'unité, qui a marqué l'histoire de la ville renaîtra bientôt de ses cendres.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc