×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Grève des cheminots: Les trains ont normalement circulé

    Par L'Economiste | Edition N°:467 Le 19/03/1999 | Partager

    Tout est en ordre. Pour les responsables de l'ONCF, l'appel à la grève des cheminots lancé hier par le SNC-CDT n'a pas eu "d'incidence sur le cours normal du travail". Et d'ajouter:
    "Tous les trains programmés ont circulé". Par ailleurs, les mêmes responsables tiennent à préciser qu'"il n'y a pas eu un seul militaire qui a remplacé les conducteurs".
    A l'heure où nous mettions sous presse, M. Abderrahim El Hachimi, secrétaire général du SNC-CDT était injoignable.
    Selon les statistiques provisoires de l'Office, "la participation à la grève est minime", limitée à quelques villes. Sur les 12.000 employés que compte l'Office, seulement 180 ont suivi la grève à Casablanca et 200 à Meknès.
    Pour la Fédération Nationale des Travailleurs du Rail, affiliée à l'UMT et majoritaire chez les cheminots, "la grève est un échec total". "Plus de 90% du personnel de l'Office ont accompli leurs tâches", a affirmé M. Karfa, secrétaire général de la Fédération.
    Les chiffres avancés par la centrale de M. Mahjoub Benseddik annoncent 350 grévistes (sur 4.000) à Casablanca et 30 à Rabat (2.000 employés).

    "Nos négociations avec l'ONCF sont encourageantes", a annoncé M. Karfa. L'UMT n'a pas caché sa satisfaction pour les 33 millions de DH, montant de l'enveloppe supplémentaire annuelle accordée au personnel. "La décision sera mise en application à partir de ce mois", avance M. Karfa.
    Quant à la ventilation de cette enveloppe, 25 millions de DH seront affectés aux indemnités. Le personnel bénéficiera de 200 DH par mois comme indemnité de transport (variant selon le lieu d'habitation).
    La somme restante ira aux augmentations. La Fédération a annoncé que des indemnités de métier et une révision de la grille de salaire sont en cours d'étude.

    Nadia LAMLILI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc