×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Eurodéputés: Fini les écarts de salaire?

Par L'Economiste | Edition N°:1692 Le 27/01/2004 | Partager

. Un projet de statut harmonisé prévoit un salaire unique de 8.500 à 9.000 eurosLes ministres européens des Affaires étrangères devaient se réunir hier à Bruxelles pour avaliser le projet de statut harmonisé des eurodéputés. Ce dernier prévoit notamment un salaire unique de 8.500 à 9.000 euros bruts mensuels. “Si on ne le fait pas maintenant, l'opportunité va s'envoler pour un moment”, a souligné une source proche de la présidence irlandaise. “Il y a beaucoup d'arguments en faveur d'une décision maintenant”, a renchéri un diplomate européen, mettant en avant les disparités actuelles entre les eurodéputés, qui vont s'aggraver avec l'élargissement, et les “efforts réels du Parlement”, initiateur du projet, sur la transparence des frais. Selon des sources concordantes, l'Allemagne, où la presse populaire bat campagne contre une rémunération jugée trop élevée des parlementaires de Strasbourg, est le principal obstacle à l'adoption de ce projet en souffrance depuis 25 ans et âprement discuté depuis 1998.Berlin craint que la polémique ne s'étende et pollue la campagne électorale à venir pour le renouvellement en juin du Parlement européen, relève un diplomate. Le gouvernement allemand s'interroge aussi sur les moyens de justifier la hausse de rémunération que prévoit le projet sur la table par rapport au niveau que les Quinze avaient préconisé il y a quatre ans, ainsi que sur le différentiel qui s'instaurerait avec les députés du Bundestag. Le projet de salaire unique d'environ 8.500 à 9.000 euros bruts mensuels proposé par le Parlement européen correspond à la moitié du traitement de base d'un juge de la Cour européenne de justice. “Toute la question est de savoir si ce niveau est suffisant ou excessif”, résume le même diplomate, rappelant que le Conseil “s'était mis d'accord en 2000 sur le principe d'un salaire représentant la moyenne pondérée de la rémunération des parlementaires actuels, soit légèrement plus de 7.000 euros”. Selon la même source, outre l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suède, le Danemark et la France aussi “hésitent sur la rémunération”. Les variations actuelles de salaires entre les eurodéputés sont considérables d'un pays à l'autre, s'échelonnant d'environ 2.500 euros par mois pour les Espagnols à plus de 12.000 euros pour les Italiens, les mieux lotis. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc