×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & carrière
Echos

Par L'Economiste | Edition N°:1774 Le 24/05/2004 | Partager

. Les Emiratis encouragent le recrutement des MarocainsLe ministre émirati du Travail et des Affaires sociales, Matar Ahmad Al-Tayer, a affirmé, la semaine dernière, que son pays encourage les entreprises privées à recruter la main-d’oeuvre marocaine. C’était lors d’une visite de travail, de deux jours, effectuée par Mustapha Mansouri, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité, aux Emirats arabes unis à l’invitation de son homologue émirati.. Horaire continu et mise à niveau Najib Zerouali, ministre de la Modernisation des secteurs publics, a affirmé, en réponse à une question orale à la Chambre des Représentants, que l’application de l’horaire continu est “tributaire de la mise à niveau de l’administration et du changement de son comportement vis-à-vis de la notion du temps”. Pour lui, l’adhésion aux sociétés développées requiert, entre autres, l’adoption d’un horaire qui favorise la culture d’assiduité, augmente la productivité et réduit les coûts. . Les jeunes Japonais prêts à fermer les yeux sur l’éthique  Les jeunes Japonais sont prêts à fermer les yeux sur les problèmes d’éthique pour conserver leur travail sur un marché de l’emploi toujours morose. C’est la conclusion d’un sondage publié en début de semaine dernière par le Centre japonais de promotion et de productivité pour le développement socioéconomique (JPC-SED). Parmi les 741 jeunes recrues interrogées par le JPC-SED, 43% affirment être prêts à obéir aveuglement aux ordres de leur hiérarchie, même si ceux-ci sont contraires à leur éthique. Un taux record depuis les premiers sondages en 1999. L’année dernière, ils n’étaient que 32% à partager cet avis. Parallèlement, la loyauté des employés à leur entreprise se renforce, en raison d’un marché de l’emploi fortement marqué par la crise économique, malgré des signes de reprise. C’est ce qu’a expliqué le chef de projet au département Innovation du JPC-SED.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc