×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

EmigrationLe Maroc contre l'expulsion des sans-papiers

Par L'Economiste | Edition N°:958 Le 15/02/2001 | Partager

Les immigrés ne peuvent être expulsés que s'ils ont commis des délits ou des infractions. C'est ce qu'a rapporté mardi dernier la radio privée espagnole «Cadena Ser», citant M. Omar Azziman, ministre de la Justice. La chaîne radiophoni- que a souligné également que le Maroc rejette le recours aux mesures d'expulsion des immigrés en situation irrégulière en Espagne, tout en acceptant la mise en place d'initiatives encourageant leur retour volontaire dans leur pays. Le ministre a déclaré que nonobstant leur situation, les Marocains se trouvant à l'étranger, vivent dans des Etats de droit et ont des devoirs à accomplir. Ajoutant que le fait d'attribuer aux étrangers un statut inférieur à celui du reste des citoyens atteint les droits de l'Homme et des valeurs. «Les Marocains qui veulent retourner dans leur pays volontaire- ment seront les bienvenus». Toutefois, M. Azziman a demandé la régularisation de la situation de tous les sans-papiers qui observent un sit-in dans neuf églises à Barcelone. Le Maroc a entrepris des mesures pour lutter contre les flux migratoires irréguliers. «Le Maroc ne peut se permettre de placer des postes de contrôle dans ses plages tous les trois mètres, ceci est impossible», a assuré le ministre. Ce dernier a enfin relevé que les immigrés marocains sont traités «humainement» en Catalogne par rapport aux régions méditerranéennes espagnoles du Sud où «leur situation est mauvaise».


. Le Souverain a reçu le Président du Gouvernement autonome de CatalogneSA Majesté le Roi a reçu, mercredi au Palais Marchane à Tanger, le Président du Gouvernement autonome de Catalogne, M. Jordi Pujol, qui effectue une visite officielle au Maroc. Au cours de cette audience, le Souverain a décoré M. Pujol du grand cordon du Ouissam Alaouite. Pour sa part, M. Pujol a remis à SM le Roi une oeuvre du peintre espagnol Vives Fierro représentant une place de Marrakech.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc