×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 173.579 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 213.013 articles (chiffres relevés le 31/5 sur google analytics)
Economie

Education: Les pays arabes veulent unifier leurs systèmes informatiques

Par L'Economiste | Edition N°:819 Le 27/07/2000 | Partager

• L'idée lancée par le bureau régional de l'Unesco au Liban repose sur un nouveau programme informatique• Celui-ci se base sur les données statistiques et économiques pour le management et la stratégie de l'éducationCE n'est plus un secret pour personne. La statistique est devenue incontournable en madère de prise de décision. Elle s'avère primordiale dans le domaine de l'éducation et l'enseignement, un secteur complexe qui gère plusieurs milliers de places, d'élèves, de salles et fonctionnaires.C'est ainsi que le bureau régional de l'Unesco basé au Liban, la Commission Nationale Marocaine pour l'Education, les Sciences et la Culture et le Ministère de l'Education Nationale se sont associés pour sensibiliser les responsables arabes de l'éducation sur l'importance de la modernisation de leurs systèmes d'enseignement et de la formalisation des données statistiques. En effet, l'école qui se veut un lieu ouvert sur son environnement, doit puiser dans son espace pour mieux construire ses stratégies. Elle est aussi tenue d'accompagner ce bond extraordinaire des technologies de l'information et des télécommunications pour augmenter sa rentabilité.Ce sont les deux mots d'ordre de l'atelier semi-régional sur les systèmes éducatifs de l'information qui est organisé à Rabat jusqu'au 27 juillet. Une cinquantaine de participants appartenant à une douzaine de pays arabes étudient depuis le 24 juillet deux nouveaux programmes informatiques, actuellement en expérimentation notamment en Arabie Saoudite. Il s'agit de l'EMIS (Education Management Support System) et de l'EDIS (Education Décision Support System). Le premier permet de compiler les indicateurs économiques et sociaux liés à l'éducation et le second leurs interprétation et utilisation dans la stratégie de l'éducation.Ce projet qui vise ainsi élargir l'utilisation des informations est pour l'heure au stade de l'étude de faisabilité. Il bénéficiera à 20 pays arabes d'ici cinq ans. La première année sera consacrée à la préparation et la sensibilisation. Ensuite, le programme sera appliqué chaque année dans quatre pays arabes. Les responsables marocains de l'enseignement souhaitent faire partie de la première tranche. En effet, à l'ouverture du séminaire, Moulay Ahmed Lamrini, secrétaire général de l'Education Nationale, en citant le ministre, M. Ismaïl Alaoui, a plaidé pour l'intégration des mutations sociales, politiques, économiques et culturelles dans le système éducatif. Il a également insisté sur l'importance de la prise en compte de ces paramètres pour améliorer l'efficacité et la qualité de l'enseignement. «Ce qui est déjà pratiqué dans notre département, puisque toutes les décisions reposent sur les données relevées sur le terrain et leur interprétation«, affirme M. AbedBensouda de la Direction des Statistiques et de la Stratégie. Toutefois, l'objectif de ce système est également d'unifier les concepts et les symboles entre les différentes parties concernées par l'éducation.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc