×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 173.579 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 213.013 articles (chiffres relevés le 31/5 sur google analytics)
Economie

Pour devenir manager dans le maritime, une filière à l'ISEM

Par L'Economiste | Edition N°:819 Le 27/07/2000 | Partager

• La première promotion des managers de l'ISEM attendue dans une année• La formation, pluridisciplinaire, s'étale sur deux ans appuyée par une aide canadienneLES lauréats de la première promotion du cycle d'études supérieures en affaires maritimes (CESAM) de l'ISEM, Institut Supérieur d'Etudes Maritimes, arriveront dans une année sur le marché du travail. Ils seront ainsi les premiers titulaires du DESAM (Diplôme d'Etudes Supérieures en Gestion des Affaires Maritimes). Ce troisième cycle a pour objectif, précisent les responsables de l'Institut, de recevoir un enseignement de haut niveau dans le domaine de la gestion maritime adaptée aux besoins des secteurs privé et public.Le programme s'étend sur deux ans et son obtention nécessite d'effectuer deux stages d'observation et un troisième, professionnel. L'objectif est de «mettre les étudiants en contact direct avec le milieu du travail et les aider dans le choix d'un thème pour leur projet de fin d'études. Ce dernier étant soutenu devant un jury, expliquent les promoteurs de ce programme. Deux filières sont prévues par ce cursus, fruit d'une collaboration entre l'ISEM, l'Université du Québec à Rimouski et l'Institut Maritime du Québec: gestion des transports maritimes et des ressources humaines. Le CESAM dispense ainsi «une formation multidisciplinaire fondée sur l'économie, la gestion, la technique et les sciences de la mer appuyée par des cours de langue, communication, marketing, informatique et droit«. L'enseignement et l'encadrement sont assurés par une équipe d'experts maroco-canadiens comprenant des professeurs universitaires, des chefs d'entreprise, des consultants experts dans le domaine maritime ainsi que des responsables d'administration.Le nombre de places étant limité, l'accès au CESAM se fait sur la base d'une sélection suivie d'un concours d'accès. Celui-ci est ouvert aux titulaires d'une licence ou d'un diplôme équivalent, du diplôme de lieutenant au long cours ou lieutenant mécanicien de 1ère classe. Peuvent également postuler les inspecteurs de la Marine Marchande et des Pêches Maritimes justifiant de 4 années de service au moins. Le concours se déroule en deux étapes: une épreuve écrite suivie d'un test oral devant un jury multidisciplinaire.A. M.Coopération tripartiteL'INSTITUT Supérieur d'Etudes Maritimes de Casablanca (ISEM) est au coeur du programme de la coopération tri-partite entre le Maroc, le Japon et les pays africains. D'ailleurs, l'ISEM abritera du 15 au 27 janvier 2001 un séminaire régional relatif à la formation, le recyclage et le perfectionnement dans le domaine de la marine marchande. Il sera organisé en collaboration avec l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et l'Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI).Outre les enseignants de la formation maritime, participeront à cette rencontre des officiers de la Marine Marchande, des responsables de compagnies de navigation et des cadres des administrations chargées des affaires maritimes. Parmi les pays participants, figurent l'Algérie, le Bénin, le Cameroun, le Cap-Vert, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la Mauritanie, Madagascar, le Sénégal, le Togo, la Tunisie et Djibouti.Les travaux s'étaleront sur deux semaines et traiteront de deux thèmes: «L'exploitation du système ARPA du radar au profit des officiers de pont de la marine marchande« et «Exploitation de la machine marine au profit des officiers mécaniciens de la marine marchande«.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc