×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Crystal Martin Maroc lorgne le marché américain

Par L'Economiste | Edition N°:2762 Le 23/04/2008 | Partager

. Nouveaux clients: Nike, Décathlon, Chantelle et Gap. De la sous-traitance à la cotraitance, grâce à une nouvelle génération d’ouvrières C’était la consécration pour Crystal Martin Maroc (CMM), lors de la 11ème édition des Trophées de l’exportation (www.leconomiste.com). L’entreprise a été élue meilleure performance à l’exportation, catégorie PME. CMM est pourtant une entreprise encore jeune, sa création datant de février 2005. Filiale du 6e mondial de la confection, Crystal Hong Kong, la société est spécialisée dans la confection à l’export d’articles de lingerie féminine, T-shirts et maillots de corps pour le compte de la filiale anglaise Crystal Martin International. Elle produit jusqu’à 775.000 pièces par mois. En 2005, 100% du chiffre d’affaires était réalisé sur le marché anglais. Mais à partir de 2006, ce marché ne représentera plus que 85%, le reste étant réparti entre la France (10%) et l’Espagne (5%). «Pour réduire notre dépendance vis-à-vis du marché anglais et surtout le donneur d’ordre Marks & Spencer, nous avons créé un service commercial, qui nous a permis d’identifier d’autres clients potentiels», précise Hammani Amahzoune, DG de Crystal Martin Maroc. La société a en effet introduit à partir de 2006 d’autres marques: Nike, Chantelle, Décathlon, Lola Chame, Armand Thiery et Gap. Comment la société a-t-elle pu convaincre les Chinois d’investir au Maroc? «Grâce à un modèle de gestion industrielle performant», explique Amahzoune. C’est un modèle qui se base sur la réduction des charges par le transfert des processus de pré-production de l’Europe vers le Maroc. Le modèle tend à profiter aussi de la proximité géographique et des accords de libre-échange signés avec différents pays, notamment les USA, la Turquie et l’UE ainsi que les accords d’Agadir. A titre d’exemple, l’accord avec la Turquie a permis à l’entreprise d’éliminer les taxes qui s’élevaient à 13% et qui représentaient un manque à gagner de 7%. «Notre objectif pour 2008 est de pouvoir travailler avec des clients américains pour profiter des ALE», assure-t-il. Le passage en 2007 de la sous-traitance à la cotraitance a contribué à l’évolution du chiffre d’affaires à l’export de 54 millions de DH en 2006 à 240 en 2007, selon le top management. Les perspectives de progression sont de 30% par an, sur les 3 prochaines années. Suite à ces résultats, la filiale marocaine a réussi à convaincre ses partenaires chinois de transférer toute la production de la Roumanie et de Dubaï vers le Maroc. Ce qui a permis de porter l’effectif de 500 à 1.400 salariés et d’introduire des sous-traitants locaux avec un effectif supplémentaire d’environ 550 personnes. Pour maintenir cette croissance, CMM a adopté une stratégie de formation continue. En 2006, le 1er Centre de formation par apprentissage intra-entreprise (CFA-IE) de la région à été créé en collaboration notamment avec l’Amith. L’objectif est de mettre à disposition une nouvelle génération d’ouvrières capables de suivre les évolutions du marché, et donc d’améliorer leur qualification en exigeant un niveau scolaire plus élevé à la sélection. Par la suite, en 2007, un 1er consortium Ateliance, en partenariat avec 6 sociétés de la région, est créé. Ses objectifs sont l’organisation d’actions de promotion communes, le partage des meilleures pratiques et la réduction des coûts par la mutualisation des achats. Jihane Kabbaj

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc