×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Crédit Agricole envisage d’investir au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:2660 Le 27/11/2007 | Partager

    . Le CA de la banque en visite à Fès. Crédit du Maroc: 300 embauches en 2008 LES membres du conseil d’administration du Crédit Agricole Alpes-Provence se sont réunis à Fès, la semaine dernière. «L’objectif du voyage est de dévoiler aux membres le dynamisme du Maroc, non seulement dans l’économie générale, mais aussi dans le secteur de l’agriculture. Car, le Maroc est le concurrent direct de nos agriculteurs, notamment pour le secteur des légumes», indique Dominique Millour, directeur général du conseil. La rencontre était donc l’occasion, selon lui, de montrer aux administrateurs de la banque française, qu’il serait intéressant d’envisager des investissements dans le Royaume. Les sujets des politiques françaises dans le domaine du transport maritime ont également été abordés. «Grâce au nouveau port de TangerMed, nous pouvons améliorer les échanges inter-méditerranéens ». Le Crédit Agricole Alpes-Provence est par ailleurs déjà présent au pays, à travers son partenariat avec le Crédit du Maroc. De son côté, Pierre-Louis Boissière, président du directoire du Crédit du Maroc, souligne que son entité représente le Crédit Agricole sur l’ensemble du territoire national. Elle gère également les intérêt de la société holding et maison mère de la banque française. «Nous dirigeons aussi les comptes des clients qui veulent se développer en France». Pour Boissière, les projets immobiliers et touristiques constituent une niche plus qu’intéressante. «Nous constatons qu’il y a un intérêt particulier pour ce secteur. Nous accueillons très régulièrement des entreprises françaises qui souhaitent y investir». Crédit du Maroc compte d’ailleurs engager une importante opération de recrutement: «Notre programme de 2008 devrait prévoir l’embauche de 300 à 350 collaborateurs», affirme Boissière. Pour l’instant, il n’a pas été possible de savoir combien de nouvelles agences la banque marocaine comptait ouvrir, ni de connaître le budget qui serait réservé à cet effort de développement. Youness SAÂD ALAMI     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc