×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Confirmant son redressement : Adidas annonce son introduction en bourse en 1996

    Par L'Economiste | Edition N°:167 Le 16/02/1995 | Partager

    LE groupe d'articles de sport Adidas va introduire entre 20 et 30% de son capital "sur une place financière allemande et aux Etats-Unis en 1996", a annoncé M. Robert Louis-Dreyfus, PDG et copropriétaire d'Adidas.

    Pour cette année, la société estime que ses ventes resteront orientées à la hausse. Elle table ainsi sur une croissance de 25% de son chiffre d'affaires sur les six premiers mois de 1995.

    L'année dernière, Adidas a affiché un bénéfice avant impôts de 150 millions de Marks (1 Mark = 5,8 DH), contre 34 millions en 1993, pour un chiffres de 3,2 milliards en hausse de 22%

    Les chaussures ont contribué à hauteur de 56% aux ventes et le textile pour 40%. Les 4% restants ont été réalisés dans le matériel et les accessoires.

    L'activité d'Adidas a été tirée vers le haut par ses marchés nord-américain (+62% à 259 millions de Marks) et européen (+14,5% à 259 millions). Avec 28 millions de Marks, ses ventes en Asie ont également connu une forte progression. Celle-ci est de 34% par rapport à 1993.

    La rapidité du redressement du groupe s'explique en partie par la délocalisation de la production.

    Ainsi, la fabrication de chaussures est réalisée en Extrême-Orient pour 85% et en Europe, Etats-Unis, Pologne et Russie pour 15%.

    La production des articles textiles est assurée quant à elle par l'Extrême-Orient (60%) et par l'Europe et les Etats-Unis (40%). Selon M. Louis-Dreyfus, une partie de la production devrait revenir en Europe

    Grâce à la performance de ses résultats 1994, Adidas va pouvoir investir. La marque aux trois bandes prévoit de débourser cette année 75 millions de Marks, dont 28 millions dans l'informatique.

    Synthèses réalisées par Hakima EL MARIKY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc