×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Comité MED: 1,15 milliard de DH pour quatre projets

    Par L'Economiste | Edition N°:646 Le 25/11/1999 | Partager

    · La rocade méditerranéenne et l'appui au secteur de la pêche figurent parmi les projets les plus importants


    LE comité MED de l'UE vient de donner son accord pour le financement de quatre projets au Maroc. La délégation de l'UE à Rabat indique que cette aide financière s'élèvera à 111 millions d'Euros (soit 1,155 milliard de DH). Elle entre dans le cadre du programme MEDA pour la période 1996-1999(1).
    Les quatre projets en question sont la rocade méditerranéenne, l'appui au secteur de la pêche artisanale, l'appui au plan national de cartographie géologique et le réseau des maisons de la culture.
    Grâce à ces nouveaux projets, le «programme MEDA est pratiquement engagé dans sa totalité», souligne la délégation. Un seul projet important "Résorption de l'habitat insalubre à Tanger" doit encore être approuvé début décembre, pour un montant de 7 millions d'Euros (73 millions de DH). Les projets dont le montant alloué ne dépasse pas deux millions d'Euros feront l'objet d'une simple procédure accélérée.
    Concernant le projet de la rocade méditerranéenne, la Commission Européenne a accordé un don de 80 millions d'Euros (soit 840 millions de DH). Cette enveloppe permettra de financer le tronçon de Jebha et Kala Iris Ajdir, long d'environ 110 km, sur un parcours total de 500 km reliant Tanger à Saïdia. Ce tronçon doit faciliter l'accès aux biens et services à une population estimée à 3.500.000 habitants dans la région Nord.

    Deuxième projet, l'appui au secteur de la pêche artisanale. L'UE y consacrera une enveloppe de 21 millions d'Euros (soit 210 millions de DH). D'une durée de quatre ans, ce projet vise à équiper les sites de quatre ports de pêche, assurer la mise à niveau des capacités des marins pêcheurs, moderniser les flottilles artisanales et les outils de production et enfin sécuriser l'activité en mer. La population bénéficiaire est estimée à environ 20.000 personnes.
    Le troisième projet consiste en la promotion et le développement de la cartographie géoscientifique "Géoforma". Le montant octroyé s'élève à près de 52 millions de DH. Ce projet permettra le développement et la gestion rationnelle des ressources du sol et du sous-sol et s'inscrit dans le cadre du plan national de cartographie géologique. Dernier projet approuvé, le réseau des maisons de la culture, pour un montant de 52 millions de DH. Une vingtaine de maisons de la culture seront construites ou réhabilitées dans plusieurs régions défavorisées. La mise en oeuvre de ce réseau s'effectuera en partenariat avec le Ministère des Affaires Culturelles, les collectivités et les associations culturelles locales.

    (1) Cf L'Economiste du 17 novembre, page 31.


    Programme 1996-1999


    Au total, à la fin de cette année, le Maroc aura reçu de l'Union Européenne une allocation globale de 630 millions d'Euros (6,5 milliards de DH). L'intégralité de cette somme est attribuée sous forme de don. Les fonds programmés se répartissent entre l'appui au processus de transition économique (42%) et le renforcement de l'équilibre socio-économique (58%). La nouvelle programmation du MEDA II démarrera en l'an 2000.

    Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc