×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Chauffe-eau solaires: Nouveau programme de promotion

    Par L'Economiste | Edition N°:653 Le 06/12/1999 | Partager

    LE Ministère de l'Energie et des Mines, le Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER) et l'Office National de l'Electricité (ONE) viennent d'initier un programme national de promotion des chauffe-eau solaires pour la production de l'eau chaude sanitaire (PROMASOL). Ce programme bénéficie de l'appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), à travers le programme "Appui à la protection de l'environnement, gestion des ressources naturelles et promotion des énergies renouvelables". Ce programme bénéficie aussi de l'appui du gouvernement régional andalou à travers la Société de Développement Energétique Andalouse (SODEAN). PROMASOL préconise une action globale visant l'amélioration de la qualité des produits et la réduction des coûts des équipements à l'investissement. Une phase-pilote de ce programme vient d'être lancée. Elle bénéficie de l'appui financier de la Junta de Andalucia dans le cadre de la coopération Junta de Andalucia-Royaume du Maroc à travers la SODEAN. Elle porte sur la mise en place de 500 chauffe-eau solaires individuels à Tanger et Tétouan pour la mise en oeuvre des dispositions élaborées dans le cadre du programme PROMASOL. Il s'agit de l'agrément des installateurs de la zone nord, l'agrément des équipements de sociétés fabricant ou important les équipements solaires, la mobilisation des outils de financement de sociétés de crédit à la consommation et la mise en place d'une prime d'installation.
    Une étude de faisabilité pour l'implantation de deux hammams solaires est en cours de finalisation. Par ailleurs, une installation solaire de production d'eau chaude sanitaire est en cours de réalisation au Centre de Rééducation des Handicapés à Bouskoura. D'autre part, un projet d'installation de 100.000 m2 de capteurs solaires thermiques est en préparation avec le Fonds pour l'Environnement Mondial (GEF). Un fonds de garantie sera constitué et financé à travers une prime d'incitation par le GEF. A noter que la réduction de la TVA des unités solaires de 20 à 7% est en discussion avec le Ministère de l'Economie et des Finances.

    Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc