×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2764 Le 25/04/2008 | Partager

. Accord sur les règles de reconduite des sans-papiersL’Europe a jeté hier les bases d’un accord pour harmoniser ses règles de reconduite aux frontières ou de régularisation des immigrants clandestins, qui pourrait permettre de prolonger leur rétention jusqu’à 18 mois. Des négociations en ce sens entre représentants du Parlement européen, des 27 pays de l’UE et de la Commission «ont abouti», a indiqué le ministre slovène de l’Intérieur Dragutin Mate en marge de la session du Parlement européen à Strasbourg. Selon une source proche des négociations, le compromis prévoit notamment que la durée de rétention maximale des étrangers en situation irrégulière soit de 6 mois, auxquels pourraient s’ajouter 12 mois supplémentaires dans des cas exceptionnels. Le texte maintient aussi la possibilité de placer en rétention des mineurs non accompagnés. . Galileo sur orbiteLe système Galileo, projet technologique-phare devant permettre à l’UE de rivaliser avec le GPS américain d’ici 2013, a pris définitivement son envol mercredi dernier et va désormais entrer dans la phase délicate du partage des contrats industriels. Dans un vote quasi unanime, les eurodéputés ont scellé le projet de radionavigation par satellite dans le marbre, en lui donnant une base juridique. Galileo, qui disposait déjà d’un budget et d’un plan de marche détaillé, est donc assuré de voir le jour.. La Libye compare Gaza aux camps nazisLa France, suivie d’autres pays occidentaux, a claqué, mercredi 23 avril, la porte d’une réunion du Conseil de sécurité sur le Proche-Orient après que l’ambassadeur de Libye eût comparé la situation à Gaza à celle des camps de concentration nazis, selon des diplomates. L’ambassadeur de Libye, Giadalla Ettalhi, «a comparé la situation à Gaza à celle des camps de concentration» nazis durant la 2nde guerre mondiale, a déclaré à la presse un diplomate. L’ambassadeur de France, Jean-Maurice Ripert, «a alors oté son oreillette, s’est levé et a quitté la salle, suivi par les autres ambassadeurs occidentaux», a-t-il ajouté. L’incident a mis fin abruptement à la réunion, qui avait été convoquée à la demande de plusieurs délégations pour discuter de la situation à Gaza. . Assad confirme un message israélien sur un retrait du GolanLe président syrien Bachar Al-Assad a affirmé, jeudi 24 avril, avoir été informé par la Turquie de la disposition d’Israël à se retirer du Golan comme prix pour la paix et a confirmé des efforts de médiation turcs depuis 2007. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan «m’a informé qu’Israël était prêt à se retirer du Golan en échange de la paix avec la Syrie», a dit Assad. A Jérusalem, le porte-parole du Premier ministre Ehud Olmert, Mark Regev, a dit ne pas avoir de «commentaire spécifique» à faire, mais a de nouveau souligné qu’Israël veut la paix et souhaite engager des négociations avec la Syrie: «Nous savons ce que la Syrie attend de telles négociations et la Syrie sait ce que nous en attendons». «Ce dont nous avons maintenant besoin, c’est de trouver un terrain d’entente à travers le médiateur turc», a répondu Assad.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc