×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:1914 Le 10/12/2004 | Partager

    . Mercosur: Renforcer les liens commerciaux avec les Arabes Le Mercosur, marché commun sud-américain qui regroupe l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay, est «très intéressé» par un accord commercial avec les pays arabes, a affirmé le 7 décembre son représentant pour les questions internationales, Eduardo Duhalde. S’exprimant après une entrevue avec le Roi Mohamed VI du Maroc à Buenos Aires, Duhalde a rappelé qu’un sommet entre les pays membres de la Ligue arabe et ceux d’Amérique du Sud est prévu les 10 et 11 mai 2005 à Rio de Janeiro. Auparavant, le Maroc doit accueillir le 25 et 26 mars à Marrakech une réunion ministérielle préparatoire de la rencontre de Rio, qui a été décidée au sommet arabe de Tunis en mai 2004. Duhalde, ancien chef de l’Etat argentin (2002-2003) et président de la Commission des représentants permanents du Mercosur, qui est convié à la réunion de Marrakech, a souligné que le groupement économique sud-américain cherchait un accord commercial «avec tous les pays arabes». Il s’agit d’identifier les secteurs potentiels pour un tel accord, «parce que nos économies sont certainement complémentaires», et c’est «ce que nous comptons faire à Marrakech», a-t-il expliqué. . Un Davos agricole à DakarUn forum international sur l’agriculture, à l’image de celui de Davos consacré à l’économie, se tiendra les 4 et 5 février prochain à Dakar, en présence du président français, Jacques Chirac, ont annoncé les autorités sénégalaises. Selon le ministre sénégalais de l’Agriculture, Habib Sy, ce forum appelé «Dakar agricole» va réfléchir sur la fracture mondiale entre les pays du Nord et ceux du Sud dans le domaine agricole. «Comme il y a une fracture numérique dans le domaine des nouvelles technologies de l’information, il y a une fracture agricole mondiale», a-t-il estimé.Il a ajouté que l’objectif de la réunion était d’élaborer un «modèle» agricole pour les pays en voie de développement. «Il faut aller plus loin que les négociations à l’organisation mondiale du commerce sur l’accès aux marchés et les subventions agricoles», a-t-il dit. Le ministre sénégalais a annoncé la participation à ce forum du président français et d’autres chefs d’Etat, en plus de sommités mondiales.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc