×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Agadir/tourisme: Plus de 4.800 personnes à former

Par L'Economiste | Edition N°:3047 Le 16/06/2009 | Partager

. Drainer plus de jeunes vers les métiers de l’hôtellerie . Offre en formation pour plus de 10.995 lauréats à l’horizon 2012 Les besoins en ressources humaines dans le secteur du tourisme dans la région du Souss-Massa-Draâ sont constants en raison de l’intérêt des promoteurs touristiques pour la destination. Ce qui se traduit par de nombreux investissements dans la région avec à la clé un grand nombre d’emplois. Les projections pour la période 2008-2012, tenant compte des projets d’investissements identifiés et de la capacité litière additionnelle qui en découle, révèlent, dans le cadre du contrat RH, un besoin de plus de 4.800 lauréats à l’échelle régionale. Des chiffres qu’il faut cependant prendre avec beaucoup de précaution en raison des changements de planning dans un grand nombre de projets après les retombées de la crise financière internationale.Ceci étant, il faut souligner que le dispositif actuel de formation mis en place dans le Souss-Massa-Draâ peut former bien plus que ce qui est nécessaire à l’échéance 2012. En effet, l’offre en formation mise en place dans la région peut proposer plus de 10.995 postes. Pour l’heure, l’effectif des lauréats en cours de formation à travers les établissements publics et privés de la zone est, selon la délégation du tourisme d’Agadir, de 2.185 cette année. Les besoins, pour leur part, sont estimés en 2009 à 1.532 lauréats. Le taux de couverture est donc de 143%. Il n’en reste pas moins que malgré cette offre excédentaire en lauréats, il est encore nécessaire de drainer plus de jeunes vers les métiers du tourisme. C’était l’objectif d’une journée d’information sur ces filières, organisée par la délégation du tourisme d’Agadir la semaine dernière. Le constat qui a été fait par des observateurs, lors de cette rencontre, est tout d’abord qu’il est indispensable de repenser le contenu de la formation par rapport à la demande des professionnels du secteur. En effet, si aujourd’hui beaucoup de jeunes sont formés en quantité suffisante pour répondre aux besoins en ressources humaines dans le tourisme, les compétences restent toutefois difficiles à trouver. «Beaucoup de quantité, pour peu de qualité», déplore un professionnel. Ceci sans compter que, souvent, les meilleurs lauréats optent pour diverses raisons pour d’autres domaines d’activité. C’est ainsi que pour pourvoir à leurs besoins en ressources humaines qui répondent à leur standard, des chaînes hôtelières ont mis en place au sein de leurs établissements à Agadir des centres de formation par apprentissage (CFA) en partenariat avec la GTZ. De notre correspondante,Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc