×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: Un ex-garde du corps ouvre une pizzeria à la ZI

Par L'Economiste | Edition N°:1738 Le 01/04/2004 | Partager

. Il a protégé Céline Dion ou encore Cheb Mami. Son restaurant à Anza propose des plats à bon marchéAnza, une commune dont la ZI est située à 10 km environ d'Agadir, est plutôt connue pour ses conserveries de poissons et sa cimenterie. A ne pas oublier aussi la pollution et les nombreux noyaux de bidonvilles qui s'y trouvent. C'est pourtant là qu'Ali Agroum et Laurence Boulet, son épouse, ont choisi d'implanter une pizzeria-pâtisserie. Leur parcours en France (avant de venir au Maroc) n'a rien à voir avec la restauration. Lui, il était responsable de sécurité rapprochée. Il a été garde du corps de Cheb Mami, Céline Dion, Lara Fabian pour des opérations ponctuelles. Son épouse, elle, exerçait dans le secteur de la communication. Et le couple décide de venir au Maroc pour se lancer dans une nouvelle activité. Baptisée Saâd, leur pizzeria est la première du genre dans le coin. En effet, en dehors de quelques gargotes traditionnelles, la zone n'offre aucun lieu de restauration moderne, ni même de distraction. Un vide que les initiateurs du projet veulent combler. “La population d'Anza est très active; et les familles n'ont plus le temps pour préparer leur repas. Il existe par conséquent un besoin de mets faciles à emporter ou rapides à consommer”, expliquent les promoteurs. Reste que pour drainer les habitants de cette commune, la famille Agroum sait que les produits proposés doivent être bon marché, en raison du faible pouvoir d'achat local. Aussi, les prix des plats sur la carte (pizzas, pâtes) du restaurant varient-ils entre 10 et 36 DH. Sans oublier les viennoiseries et pâtisseries vendues entre 0,50 et 6 DH. Des produits faits maison. Pour cela, toute la famille a été impliquée dans l'affaire. En effet, presque tous les employés, six pour le moment, sont des proches des propriétaires de la pizzeria. Avant l'ouverture, l'équipe a bénéficié de l'expérience d'un chef cuisinier français et de deux restaurateurs parisiens qui ont accepté de faire savoir leurs secrets culinaires. Ceci afin de s'inscrire dans le créneau de la cuisine rapide. Pour réaliser ce projet, les époux Agroum ont investi plus de 350.000 DH pour l'équipement et l'aménagement d'un local de 80 m2. Conçu dans un décor qui rappelle l'architecture locale, le restaurant se veut également un lieu de rencontre pour les femmes. Dans cet objectif, la salle leur est réservée tous les samedis de 15 à 17 heures. Pour le moment, depuis le démarrage de l'activité, le restaurant enregistre surtout une forte demande de gâteaux d'anniversaire, un produit pour lequel pendant longtemps les habitants et travailleurs du site se déplaçaient à Agadir. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc