×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Entreprises

Professions paramédicales
Les opticiens s’insurgent contre le projet de loi

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4735 Le 23/03/2016 | Partager
Un texte qui permettrait des pratiques «douteuses»
Le non lucratif a les mêmes prérogatives que le lucratif, sans besoin de consultation
Les conditions contraignantes de l’exercice du métier pointées

Le corps professionnel des opticiens lunettiers se trouve aujourd’hui dans la déroute. La grève générale du 21 mars et le sit-in devant le parlement, organisés par le Syndicat professionnel national des opticiens du Maroc, est un message clair pour le ministère de tutelle. Les derniers amendements apportés au projet de loi 45-13 qui traite de la définition et des conditions de travail des professions paramédicales sont jugés «inacceptables » par les concernés.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc