×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Régions

Oriental: La CGEM s’installe à Nador

Par L'Economiste | Edition N°:4722 Le 04/03/2016 | Partager
Devancer les retombées du nouveau port Nador West-Med
Répondre à une attente des industriels locaux
Identification des problèmes qui entravent la croissance économique

Dans le but de renforcer la représentativité des entreprises locales dans le tissu économique national, la CGEM-Oriental vient d’ouvrir  une 2e antenne à Nador. Une représentation attendue par les acteurs économiques de la province afin de les accompagner dans leur développement. Cette nouvelle représentation aura pour tâche de mieux positionner le secteur privé régional auprès du Conseil d’administration et du Conseil national de l’entreprise de la CGEM. En aval, elle constituera un outil d’accompagnement et de proximité aux entreprises qui prévoient l’élargissement de leurs champs d’action. Des actions tributaires de la mobilisation des industriels locaux à œuvrer, avec l’ensemble des partenaires nationaux, à l’amélioration du climat des affaires, la promotion de l’investissement et le renforcement des relations avec les partenaires institutionnels, gouvernementaux et syndicaux.

Moins de 100 adhérents

Située en plein centre-ville de Nador, cette antenne a déjà initié des démarches pour relancer  l’investissement et la création de l’emploi. «Nous avons concocté un plan d’action qui s’arrime à la dynamique enclenchée par les chantiers structurants dans la province» confie à L’Economiste Mostafa El  Maddarsi, vice-président de la CGEM Nador.

La CGEM Oriental qui couvre huit provinces: Oujda, Driouch, Nador, Berkane, Guercif, Taourirt, Jerada et Figuig, a du pain sur la planche car la culture entrepreneuriale nécessite l’implication de tous les intervenants. Ce qui n’est pas encore le cas. Le nombre des entreprises avoisine les 400 alors que le nombre des adhérents peine à dépasser la centaine. Toutefois ces entreprises assurent 9.547 emplois dans l’agroalimentaire, le BTP, les mines et le tourisme. «Notre tâche ne se limite pas à une meilleure représentativité du secteur industriel et la défense des entreprises mais à l’identification et au recensement des problèmes qui entravent une réelle croissance économique pour la région. Les approches qui lui permettent d’être leader dans certains secteurs», souligne Abdelkrim Mehdi président CGEM-Oriental. L’ouverture de cette nouvelle antenne était attendue vu le besoin exprimé par les industriels de la province. Un besoin conforté par les programmes de croissance programmés avec la réalisation du complexe portuaire de Nador West Med.

De plus les industriels de Nador ont souvent reproché à la CGEM Oriental de reléguer leur ville au second plan ce qui portait préjudice à leurs aspirations. Une crainte renforcée par la fusion de la chambre de commerce de Nador avec celle d’Oujda après le nouveau découpage régional. Ce qui les a privés de toute structure représentative locale.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc