×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Fès: Du concret pour les artisans d’Aïn Nokbi

Par L'Economiste | Edition N°:3989 Le 15/03/2013 | Partager
Un investissement de 275,5 millions de DH débloqué
C’est le fruit d’un partenariat privilégié avec le MCC

AMELIORER le revenu des artisans. Tel est l’objectif  de l’Agence américaine du Millenium Challenge Corporation (MCC) qui finance plusieurs projets à Fès. «Des projets qui avancent selon le calendrier établi et en concertation étroite avec les associations et les coopératives des artisans», affirment les responsables de l’Agence. Même son de cloche auprès de la délégation régionale de l’Artisanat. 
En effet, les deux partenaires devraient présenter, au Souverain, leurs différents chantiers ce vendredi 15 mars. A commencer par le pôle artisanal d’Aïn Nokbi. Mobilisant un investissement total de 275,5 millions de DH, ce projet est financé par le MCC à hauteur de 125,5 millions DH. Il comprend la réalisation d’un fondouk d’une surface totale couverte d’environ 7.752 m2, comportant 78 ateliers destinés aux sous-traitants d’artisans producteurs et aux activités de proximité et 27 ateliers de surface globale de 8.649 m2 destinés aux producteurs et un siège pour l’association des dinandiers. Le projet devra bénéficier à quelque 5.882 artisans. En attendant, les 27 ateliers des producteurs sont déjà achevés et le fondouk sera livré incessamment. D’autre part, les travaux de la mise à niveau du lotissement sur une surface d’environ 6,7 ha (voirie, éclairage public, aménagements paysagers...) sont réalisés à plus de 85%. 
L’autre projet d’envergure mené en partenariat avec le MCC est celui de la réhabilitation et le réaménagement intégré de la Place Lalla Yeddouna et de l’espace urbain autour, appelé à devenir un catalyseur du développement de l’artisanat, avec des espaces de formation, d’habitat, de production artisanale, des magasins, des restaurants, des cafés et autres services. Le budget réservé à ce site s’élève à 110 millions de DH. Il importe de signaler que ce chantier a été conditionné par la réalisation d’une opération de déplacement de plus de 951 personnes en dehors de ladite place.
Le budget réservé à l’indemnisation des populations affectées par le projet s’élève à 50,4 millions de DH. D’autre part, au cours du déplacement du Souverain, il a prévu la visite de 4 fondouks réhabilités au sein du cœur historique de la médina de Fès (Barka, Chemmaïne-Sbitriyyine et Staouniyyine). Ces sites sont destinés à accueillir les activités de l’artisanat de haute qualité ainsi que les services commerciaux, culturels et touristiques. Ils se voient attribuer un budget de 54 millions DH pour leur réhabilitation. Ce projet vise à renforcer l’attractivité touristique de la médina de Fès et le secteur artisanal à travers la réhabilitation des fondouks en utilisant des matériaux traditionnels. Ce chantier est à 20% de sa réalisation.

Actions en cours

Concrètement, l’APP a appuyé énormément l’opération de recensement des bénéficiaires de l’acquisition des fours à gaz dans les villes de Fès et Marrakech, mais aussi la formation de 30.000 artisans dans le cadre du programme d’alphabétisation fonctionnelle, le renforcement des capacités de 15.000 artisans dans le cadre du programme de formation continue, et la formation de 8.700 apprentis dans le cadre de la formation par apprentissage.

De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc