×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    Commandez vos documents administratifs en ligne

    Par L'Economiste | Edition N°:3680 Le 19/12/2011 | Partager
    Rabat ouvre le bal en tant que commune pilote
    Le 1er service porte sur l’extrait et la copie de l’acte de naissance

    Bonne nouvelle pour les R’batis. Dès janvier 2012, ils auront la possibilité de passer commande en ligne pour des documents administratifs à commencer par ceux de l’état-civil. Il s’agit d’un nouveau service opérationnel dans le cadre du Plan Maroc numérique 2013. Pour ce faire, un site, baptisé watiqa.ma, est mis à la disposition des citoyens pour commander à distance les documents administratifs dont ils ont besoin. La mise en place de ce site est le fruit d’une collaboration tripartie entre le ministère de l’Intérieur, qui est le porteur du projet, le département de l’Industrie et Barid Al Maghrib. La fixation des attributions de chaque partenaire a fait l’objet d’une convention signée, le 14 décembre dernier, par les responsables des trois départements. watiqa.ma est le premier guichet unique marocain pour la commande en ligne de documents administratifs. A son démarrage, il sera opérationnel au niveau d’une commune pilote à savoir la ville de Rabat. L’opération va porter sur la commande de l’extrait et la copie intégrale de l’acte de naissance. « Il s’agit d’un service de proximité qui va permettre aux citoyens de recevoir ces documents sans se déplacer aux bureaux d’état-civil (BEC) de leur lieu de naissance», précise Taieb Cherkaoui, ministre de l’Intérieur. Avec ce service rapide à moindre coût, les concepteurs du projet ont tenté de faciliter la tâche au citoyen. En effet, ce dernier pourra commander un ou plusieurs documents d’état-civil sur le guichet et régler en ligne les frais y afférents, à partir de 20 DH TTC. Le paiement peut se faire par carte bancaire nationale ou étrangère, et ultérieurement par SMS. Une fois que la commande est passée, le BEC de naissance du citoyen produit les documents commandés dont la livraison sera assurée par les services de Barid Al Maghrib par courrier recommandé. Après Rabat, d’autres communes suivront en vue de la généralisation de la commande en ligne des documents administratifs. Au cours de cette conférence, Allal Sakrouhi, wali, DG des collectivités locales, a tenu à rappeler l’avancement du chantier de la modernisation de l’état-civil. Le projet en cours consiste à saisir et scanner près de 45 millions d’actes. Le travail est déjà réalisé pour 4,7 millions de documents au niveau de Casablanca, choisie comme région pilote. Un appel d’offres a été lancé depuis 4 mois au niveau des autres régions du pays pour commencer le travail à partir du début 2012, selon Sakrouhi qui espère que l’opération sera achevée vers la fin de la même année. Outre la saisie des actes, il faut aussi équiper 2.200 bureaux et former près de 12.000 agents des collectivités locales. Le tout va nécessiter la mobilisation d’un budget de 500 millions de DH.

    Avancement

    Après le lancement du Plan Maroc numérique 2013 en 2009, actuellement plus d’une vingtaine de services sont déjà opérationnels, indiquait Ahmed Reda Chami, ministre de l’Industrie. On apprend également que 24 autres services sont en cours de réalisation comme ceux portant sur la création d’entreprise en ligne et la dématérialisation de la commande publique. Le guichet électronique de commande de documents administratifs figure aussi parmi ces services. Avec ces réalisations le Maroc espère améliorer en 2012 sa position dans le classement international en matière de e-gouvernement.

     

    Noureddine EL AISSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc