×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:3677 Le 14/12/2011 | Partager

    • Lagarde en Afrique (1)
    Christine Lagarde, DG du FMI, se rendra au Nigeria et au Niger du 18 au 22 décembre 2011 lors de son premier voyage en Afrique depuis sa nomination cette année à la tête de l’institution.
    Lagarde s’entretiendra avec les responsables politiques et les représentants du secteur privé et de la société civile sur les défis auxquels sont confrontés les pays africains, en soulignant la ferme volonté du FMI de renforcer ses liens de partenariat avec l’Afrique subsaharienne.

    • Protocole de Kyoto: Ottawa se retire (2)

    Le Canada est le premier Etat à se retirer du protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), affirmant que cet accord ne fonctionnait pas.
    De retour de la conférence sur le changement climatique en Afrique du Sud, le ministre canadien de l’Environnement, Peter Kent, a justifié cette décision notamment par le fait que le Canada courait le risque de devoir verser des pénalités de quatorze milliards de dollars s’il restait signataire du protocole.

    • Pétrole: La demande revue en nette baisse
    (3)
    L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a révisé en nette baisse ses prévisions de demande mondiale de pétrole pour 2011 et 2012 en raison de l’aggravation du contexte économique et des prix élevés.
    La consommation de pétrole devrait être de 160.000 barils par jour moins forte que prévu précédemment en 2011, et de 200.000 barils par jour moins forte que prévu en 2012, soit une consommation de 90,3 mbj.

     

    • La riposte du Kremlin
    Le régime russe tente de mettre en place une contre-offensive aux manifestations de grande ampleur qui ont eu lieu samedi dernier dans près de 50 grandes villes russes. En effet, pas moins de 80.000 personnes avaient manifesté à Moscou pour dénoncer les fraudes aux législatives. Le Kremlin a alors démenti l’existence de fraudes massives, ce qui a empêché le président Dimitri Medvedev de procéder à la vérification des résultats électoraux. Par ailleurs, le Parti russe a organisé une contre-manifestation comprenant plusieurs milliers de ses partisans en plein Moscou.

    • Le Conseil de sécurité de l’ONU accusé

    L’ambassadeur de France auprès des Nations unies, Gérard Araud, a accusé lundi le Conseil de sécurité de l’ONU d’être responsable des violences qui ont entraîné la mort de près de 5.000 personnes en Syrie depuis 8 mois. L’ancien ambassadeur d’Israël s’en est également pris à des pays tels que l’Inde ou le Brésil, qui auraient été indifférents aux massacres. Une réaction qui ne changera pas d’un iota la position de Pékin et Moscou, fervents défenseurs du régime syrien.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc