×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Nestlé Maroc: Comment fonctionne la grosse machine à lait

    Par L'Economiste | Edition N°:3663 Le 24/11/2011 | Partager
    L’usine traite 75 millions de litres de lait par an
    L’opérateur encadre 200 coopératives, représentant plus de 16.000 agriculteurs

    Implantée à El Jadida, l’usine Nestlé collecte annuellement quelque 75 millions de litres de lait pour la fabrication, entre autres, du lait en poudre

    UNE collecte de 75 millions de litres par an! Le premier producteur de lait en poudre au Maroc opère sa collecte auprès de 180 coopératives, représentant un maillage de plus de 16.000 agriculteurs. C’est dans la région agricole d’El Jadida que Nestlé Maroc a choisi de construire son usine en 1992. A l’époque, le montant de l’investissement s’élevait à la mirobolante somme de 500 millions de DH. La multinationale n’avait pas lésiné sur les moyens pour construire une unité de production s’étendant sur 5 hectares au niveau du chef-lieu des Doukkala. «Nestlé a opté pour le dernier cri de la technologie. Et notre programme d’adaptation et de modernisation nous permet de continuer de disposer d’un matériel à niveau», explique Omar Benchekroun, responsable des affaires publiques et de la communication corporate de Nestlé Maroc.
    «Construite près des producteurs de lait», l’usine d’El Jadida est composée de plusieurs lignes de production dédiées à la fabrication et au conditionnement d’un éventail de produits différents. Il s’agit notamment de farines lactées (Cérélac) pour les bébés de plus de 6 mois d’âge, de café instantané (Nescafé), de produits culinaires tels que Tensima et Maggi Béchamel. Autre produit fabriqué par l’usine Nestlé, la soupe marocaine, commercialisée sous la marque Harira Maggi. «Il s’agit d’un produit inventé par les laboratoires Nestlé Maroc», tient à préciser le responsable. Aujourd’hui, la soupe Maggi est exportée dans plusieurs pays tels que l’Algérie, et certains pays d’Europe.
    Mais le best-seller des usines de Nestlé Maroc reste incontestablement le lait en poudre Nido. Cette année, ce produit fête son 55e anniversaire. Le lait frais est collecté auprès des producteurs venant de Doukkala, Chemaïa, Berrechid, Abda. Depuis l’année 2005, Nestlé s’est lancée dans la fabrication de Nido 1+, lait de croissance destiné aux bébés de plus de 1 an.
    Avant sa transformation en poudre, le lait frais subit tout un processus industriel rodé. Il est d’abord traité par thermisation afin de détruire les bactéries aux fins du stockage dans 7 silos. Il est ensuite pasteurisé, filtré, avant d’être évaporé. Une opération qui vise à retirer 80% d’eau du lait. Le reste est enlevé via le séchage dans les tours de l’usine d’El Jadida aux fins de transformation en poudre. «Nido est actuellement le seul lait entier en poudre séché et commercialisé au Maroc, et prêt à être utilisé par simple adjonction d’eau», signale Benchekroun.
    Depuis quelques années, Nestlé a mis en place une politique de soutien financier et technique au profit de ses fournisseurs de lait frais. Outre le matériel de stockage, les centres de collecte, la relation entre Nestlé et les éleveurs porte sur un dispositif de caution auprès de banques créancières pour l’obtention de prêts à des taux préférentiels. Les emprunts contractés sont destinés à la mise à niveau des étables ou encore l’acquisition de matériel d’élevage ou de refroidissement de lait. Une autre formule de prêt sans intérêt permet aux producteurs de lait de s’approvisionner en aliment de bétail grâce à la mise à contribution du fonds Nestlé.
    L’usine d’El Jadida est dotée d’une station de traitement des eaux résiduaires conforme au standard international de Nestlé. Il s’agit de la première unité dans la région, qui permet de traiter les eaux usées avant d’être rejetées. Par ailleurs, l’unité industrielle, qui est certifiée OHSAS 18001 dans le domaine de la santé et sécurité au travail, et certifiée ISO 14001 sur l’environnement, surveille en permanence tous les rejets solides, liquides et gazeux. En suivant ses modes de contrôle, en quatre ans, Nestlé Monde a pu réduire sa consommation d’eau à travers le monde de 42% par tonne de produit fabriqué, de 30% sa consommation d’énergie et de 34% ses émissions de gaz à effet de serre.
    Nestlé Maroc est certifié ISO 22000, qui est le système de management de la sécurité des aliments et dispose d’un laboratoire d’analyses microbiologiques et physicochimiques sensorielles. Ainsi, le lait frais subit des analyses sur le lieu de collecte et une fois livré à l’usine. Tous les produits qui sortent de l’unité industrielle sont analysés à toutes les étapes du processus de fabrication, depuis la matière première jusqu’au produit fini. Ce dernier est enfin dégusté avant d’être conditionné et commercialisé. «Le laboratoire d’analyse et de dégustation fonctionne 24h/24 en parallèle avec l’usine. Par ailleurs, nous avons constitué un panel de dégustateurs chevronnés», affirme le management.
    Nestlé Maroc se positionne également dans le domaine du développement durable et de la responsabilité sociale. Depuis son lancement en avril 2009, la création de valeur partagée ou Creating Shared Value (CSV) est au cœur de l’intégration de la multinationale dans son environnement. Une responsabilité sociale assumée dans toutes les régions du monde où l’entreprise est implantée.
    Au chapitre de l’action féminine rurale, Nestlé apporte également sa contribution au développement des associations telles que la Fondation Zakoura Education, par exemple. De plus, le producteur prend soin des enfants des agriculteurs de la région de Doukkala-Abda via le Nestlé Healthy Kids Program, exécuté en collaboration avec la Fondation Zakoura Education et des experts de la santé publique. L’objectif est de sensibiliser les enfants aux principes de base de la nutrition.

    84 ans de présence au Maroc

    L’INSTALLATION d’une société de distribution des produits Nestlé au Maroc en 1927, puis en Tunisie en 1964, ont été les premiers pas de l’implantation du groupe dans la région.
    La création d’une région Maghreb unifiée (Algérie, Maroc, Tunisie) en 2007, l’installation du siège au Maroc et la création officielle de Nestlé Algérie SA en juillet dernier confirment l’ancrage de Nestlé dans la zone Afrique & Moyen-Orient. Une région où le Groupe réalise une forte croissance. Nestlé Maroc emploie 450 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de DH.

    Hassan EL ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc