×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Heathrow-Marrakech: La compagnie BMI fait le plein

Par L'Economiste | Edition N°:3542 Le 01/06/2011 | Partager
Jusqu’à 90% de taux de remplissage lors de Pâques
7 vols hebdomadaires vers Casablanca et Marrakech

BMI opère 3 vols par semaine sur Casablanca et 4 vols sur Marrakech, auxquels seront dédiés des appareils de type Airbus 319 de 144 places. Une initiative qui permettra à la compagnie d’arroser indirectement d’autres régions du pays, à l’instar d’Essaouira, Agadir, Ouarzazate…

Les compagnies aériennes britanniques desservent de plus en plus la destination Maroc. Après l’annonce faite par British Airways, c’est au tour de BMI, filiale britannique de Lufthansa, de se positionner sur le marché. British Midland International (BMI) vient de lancer ses premiers vols vers Casablanca et Marrakech, à raison de 7 fois par semaine pour les deux destinations. «Les tour-opérateurs font la promo du Maroc. La Grande-Bretagne est en quête de nouvelles destinations. Malgré le printemps arabe, la région Mena représente 25% de notre activité», annonce David Rousham, directeur des ventes à BMI. En avril, les arrivées des touristes ont enregistré une augmentation de 18% par rapport à la même période en 2010, dont 16% pour les étrangers. Les touristes britanniques et allemands représentent l’une des principales performances du mois d’avril. Ils ont enregistré une hausse de 14%.
Concrètement, BMI opère 3 vols par semaine sur Casablanca et 4 vols sur Marrakech, auxquels seront dédiés des appareils de type Airbus 319 de 144 places. Une initiative qui permettra à la compagnie d’arroser indirectement d’autres régions du pays, à l’instar d’Essaouira, Agadir, Ouarzazate… «Les Anglais sont de plus en plus intéressés par cette destination. Nous avons enregistré des taux de remplissage de 90% sur les vols Heathrow-Marrakech lors des vacances de Pâques», souligne Rousham. Néanmoins, les vols Heathrow-Casa peinent à satisfaire les ambitions du top management de BMI. «Marrakech a une image plus attrayante que celle de Casablanca. Cette dernière est plutôt orientée tourisme d’affaires qui nécessite un peu de temps», explique Max Hunt, directeur BMI Afrique et Moyen-Orient. La compagnie a réalisé un taux de remplissage moyen de 55% depuis le lancement de la ligne. Le prix de lancement pour Heathrow-Casa (aller/retour) est de 3.210 DH. Généralement, la clientèle est plutôt dominée par des touristes de loisirs et d’expatriés anglais. «Les problèmes survenus en Egypte ont engendré le transfert de l’activité vers le Maroc. Nous avons dépassé de 40% nos objectifs sur cette destination», précise le directeur des ventes.
British Midland International a légèrement souffert des cendres du volcan islandais. La compagnie a été contrainte d’annuler certains vols en Allemagne et au Royaume-Uni. «La situation était beaucoup plus délicate l’année dernière. Cette fois-ci, la plupart des compagnies ont su y faire face. Des recherches approfondies ont été réalisées sur les cendres pour voir leur impact sur les moteurs et appareils», annonce le top management. BMI couvre 66 destinations pour 37 pays dans le monde. D’autres destinations sont en phase d’étude. La compagnie profite de la notoriété de Lufthansa pour desservir d’autres régions ou assurer les liaisons.

Mohamed AZMANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc