×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 173.579 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 213.013 articles (chiffres relevés le 31/5 sur google analytics)
Affaires

La Samir se dote d’une centrale électrique

Par L'Economiste | Edition N°:1876 Le 15/10/2004 | Partager

. La structure sera construite par Cegelec pour 195,8 millions de DH. Jusqu’à aujourd’hui, le raffineur fonctionne avec des groupes électrogènes loués La Samir veut rationaliser ses coûts d’énergie électrique. Elle lance à cet effet un projet de centrale électrique qui s’inscrit dans la perspective de son développement futur. C’est le groupe français Cegelec qui a remporté le marché de 195,8 millions de DH. Le contrat a été signé le 13 octobre 2004 à la ville de Skhirat entre Jamal Ba-Amer, administrateur-directeur général de la Samir et Bernard Lemoine, senior vice-président de Cegelec. La Centrale, qui devra recevoir et distribuer l’énergie provenant du réseau national, sera prête dans un temps record de 12 mois. Elle devra répondre à un double besoin. D’abord mettre fin aux coûts exorbitants de l’approvisionnement en électricité. En effet, depuis les inondations de novembre 2002 qui ont mis hors service les anciennes installations électriques du raffineur, la Samir louait des groupes électrogènes. L’alternative s’est vite avérée très coûteuse et la nécessité de refaire tout le système électrique général de l’usine de Mohammédia est devenue pressante. D’un autre côté, dans la perspective d’extension de l’usine, “la nouvelle installation permettra de multiplier par 4 la capacité d’alimentation en électricité de la Samir”, explique Pierre Forest, directeur commercial du Développement et de la Communication de Cegelec Maroc. A terme, le système fonctionnera progressivement pour répondre chaque fois que le besoin se manifeste aux exigences énergétiques de la raffinerie. Ce système d’alimentation en électricité qui est plus moderne que l’ancien sera relié au réseau national 60 KV et doté d’une puissance nominale de 80 MVA. Selon un responsable à la Samir, la modernisation de la raffinerie a été prise en compte dès la conception du projet. “La nouvelle installation alimentera la raffinerie de Mohammédia et les autres installations qui seront construites dans l’avenir”, ajoute-t-il. Par ailleurs, la Samir qui avant l’incendie produisait en interne la totalité de ses besoins en électricité passe aujourd’hui à un système plus fiable, est-il expliqué. “En se connectant au 60 KV de l’ONE qui est le réseau le plus sûr, la raffinerie évite tout incident de coupure qui pourrait être dû à un accident interne”. La Samir s’est déjà liée en 2003 à l’ONE à travers un contrat de 25 millions de DH. Le projet qui est aujourd’hui en cours, porte sur la mise en place d’un transformateur et des câbles de liaison avec le réseau national. Mostafa BENTAK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc