×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La Chine menacée par la grippe aviaire

Par L'Economiste | Edition N°:1936 Le 12/01/2005 | Partager

. Le gouvernement lance une campagne de prévention après 3 morts au Vietnam. Zone de protection immunitaire de 30 km pour véhicules et passagers Le gouvernement chinois a lancé une campagne de prévention de la grippe aviaire, qui a tué trois personnes au Vietnam voisin en deux semaines et fait courir des risques à la Chine, a annoncé le 10 décembre un responsable chinois de la Santé. «La Chine est menacée par la nouvelle épidémie de grippe aviaire dans les pays voisins ces dernières semaines», a estimé Jia Youling, directeur du Bureau vétérinaire du ministère chinois de l’Agriculture. «La Chine doit maintenir un niveau d’alerte élevé», a-t-il ajouté sur le site internet du ministère. Plus de 16.000 brochures explicatives ont été distribuées gratuitement à cet effet aux éleveurs, selon le ministère. «L’hiver, et en particulier de janvier à mars, est une période de forte propagation de la grippe aviaire parce que les oiseaux migrateurs sont regroupés dans les eaux du sud du pays et peuvent facilement contaminer les volailles», a précisé Jia. Dans la province du Yunnan, une «zone de protection immunitaire» large de 30 km a été mise en place pour désinfecter les véhicules et passagers et tuer toutes les volailles en provenance du pays voisin. Une adolescente de 16 ans est décédée vendredi des suites de la grippe aviaire au Vietnam, portant à trois le nombre de morts enregistrées en deux semaines dans le pays.Le Japon a de son côté confirmé fin décembre son premier cas humain de grippe aviaire. Le premier foyer de cette maladie en Chine avait été découvert le 27 janvier 2004 près de la frontière vietnamienne. Au total, 50 foyers avaient ensuite émergé à travers l’ensemble du pays jusqu’au début du mois de juillet. Mais contrairement au Vietnam et à la Thaïlande, aucune contamination humaine n’avait été signalée.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc