×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Grippe aviaire: Plan d’urgence contre la transmission humaine

Par L'Economiste | Edition N°:1944 Le 25/01/2005 | Partager

. La Thaïlande en état d’alerte face à une possible résurgence du virus. Des foyers détectés aussi au VietnamLa Thaïlande a lancé un plan d’urgence sur trois ans contre le risque de transmission d’homme à homme du virus de la grippe aviaire, qui pourrait tuer deux millions de Thaïlandais, a annoncé lundi 24 janvier le vice-Premier ministre Chaturon Chaisaeng. «Il y aura des stocks de 100.000 doses de médicaments antigrippaux, 10 millions de masques et la préparation pour produire des vaccins et des tests contre le virus de la grippe aviaire», a dit Chaturon à des journalistes. Ce programme d’un montant de 776 millions de baht (15,5 millions d’euros) est nécessaire, compte tenu du risque possible d’épidémie qui pourrait tuer deux millions de Thaïlandais, a ajouté le vice-Premier ministre, sans préciser sur quoi se fondaient ses estimations. «Nous sommes profondément préoccupés par la transmission (du virus) d’homme à homme, qui serait très dangereuse et qui est près (d’arriver)», a encore dit Chaturon. Le vice-Premier ministre n’a pas précisé ce qui avait motivé le lancement de ce plan d’urgence, indiquant simplement que de nouveaux décès au Vietnam attisaient les inquiétudes du gouvernement thaïlandais. La grippe aviaire a fait neuf morts au Vietnam depuis décembre 2004. Jeudi 20 janvier, la Thaïlande avait annoncé des foyers de grippe aviaire dans deux provinces du royaume, plaçant le pays en état d’alerte face à une possible résurgence d’ampleur du virus. Douze personnes étaient mortes en Thaïlande de la grippe aviaire lors de deux vagues l’an dernier en Asie, et le royaume a été le seul pays à déplorer des morts avec le Vietnam. L’industrie du poulet a été décimée tandis que des dizaines de millions d’oiseaux avaient été abattus.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc