×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Airbus présente le plus gros avion de l’histoire

Par L'Economiste | Edition N°:1940 Le 18/01/2005 | Partager

. Le A380 transportera jusqu’à 555 passagers ou 840 en charterL’Airbus A380, qui sera présenté officiellement mardi à Toulouse, sera le plus gros avion commercial de l’histoire de l’aviation civile. La première version de l’appareil pourra transporter 555 passagers en aménagement standard (trois classes) et jusqu’à 840 en charter. En comparaison, le Boeing 747-400, le plus grand appareil actuel, peut emmener 416 personnes, en configuration trois classes. Cet appareil à deux ponts sur toute sa longueur aura une envergure de 80 mètres (70,6 mètres pour le B747) pour une longueur de 73 mètres (64,4 mètres) et une hauteur de 24 mètres avec un rayon d’action pouvant atteindre 15.000 km. Le premier vol d’essai de ce très gros porteur devrait intervenir en mars 2005. La mise en service de la version passagers est prévue en 2006 avec la compagnie Singapore Airlines et celle de la version cargo en 2008. Airbus, filiale à 80% de l’européen EADS et 20% du britannique BAE Systems, affirme que son futur géant des airs sera «l’avion le plus rentable au monde» avec un coût d’exploitation par siège inférieur de 15 à 20% au B747. Proposé à un prix catalogue compris entre 263 et 286 millions de dollars, l’A380 a fait l’objet de 139 commandes fermes émanant de 13 compagnies et de 10 intentions d’achat. Parmi elles, selon le Sunday Times, la Chine (le plus gros marché potentiel de l’aviation commerciale) s’apprêterait à passer commande de cinq Airbus A380 et à prendre une option sur cinq autres. L’ensemble des contrats chinois pour le gros porteur européen, dont l’entrée en service est prévue en 2005, trois ans avant les Jeux Olympiques de Pékin, serait ainsi d’environ 3 milliards de dollars (2,29 milliards d’euros). Airbus présentera officiellement l’A380 le 18 janvier à Blagnac, près de Toulouse, devant 5000 invités.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc