×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprises

Maroc Telecom: L’international amortit les effets du Covid

Par Franck FAGNON | Edition N°:5868 Le 20/10/2020 | Partager
La crise sanitaire pénalise plus les activités domestiques qu’à l’étranger
Le groupe a dégagé un bénéfice de 4,5 milliards de DH à fin septembre, en baisse de 1,4% sur base comparable
70,5 millions de clients dans le monde mais l’opérateur perd des abonnés au Maroc

Première entreprise de la Bourse de Casablanca avec une capitalisation de plus de 120 milliards de DH, Maroc Telecom a ouvert la période des résultats du 3e trimestre en publiant un bénéfice de 1,5 milliard de DH entre juillet-septembre et de 4,5 milliards de DH sur les neuf premiers mois de l’année, en baisse de 2,6% (-1,4% sur base comparable).

indicateurs-septembre-068.jpg

La crise sanitaire et les restrictions sur l’économie pèsent sur les activités au Maroc, malgré la forte croissance de la consommation Data. Le groupe compense en partie les effets négatifs de la crise par  la résilience des activités à l’international

La marge d’Ebitda s’élève à plus de 52% grâce à la résilience du chiffre d’affaires, surtout des filiales étrangères et aux plans d’optimisation des coûts déployés dès le début de la pandémie. Les revenus ont progressé de 0,7% (-1,2% sur base comparable) à 27,5 milliards de DH.

Déjà en forte croissance ces dernières années, la consommation de la Data a explosé durant le confinement en raison notamment de la généralisation du télétravail et du télé-enseignement. Certaines entreprises ont maintenu ce mode de travail au troisième trimestre malgré le déconfinement de l’économie.

Chez Maroc Telecom, les revenus de l’activité «Fixe» ont ainsi augmenté de 3% dont une croissance de 18,2% de la Data fixe au 3e trimestre. Cependant, la crise sanitaire a un effet contraire sur les revenus du segment «Mobile» au Maroc suite au maintien de certaines restrictions, même après le confinement. La fermeture des frontières a fait disparaître le chiffre d’affaires roaming ainsi que les revenus liés au Tourisme et aux MRE.

La baisse de 10,8% du chiffre d’affaires «Mobile» entre juillet et septembre, en pleine période estivale, a été plus marquée qu’au 2e trimestre (-7,3%). Au total, les revenus issus des activités au Maroc ont décru de 7% à 5,6 milliards de DH au 3e trimestre. Ils se sont établis à 15,1 milliards de DH après neuf mois en retrait de 3,6% dont une baisse de 5,5% des revenus du segment mobile à 10,1 milliards de DH.

Au-delà de la pression exercée par la crise sur les revenus Mobile, Maroc Telecom a perdu 570.000 clients par rapport aux neuf premiers mois de 2019. L’opérateur a enregistré 638.000 clients prépayés en moins mais, a recruté 68.000 abonnés postpayés. A fin septembre, l’Arpu mixte a baissé de 6,1% à 55,1 DH.

iam-068.jpg

La valeur surperforme l’indice général dans un contexte difficile marqué notamment par la chute des transactions depuis juillet

Les activités au Maroc ont dégagé un Ebitda de 8,9 milliards de DH en retrait de 4% à fin septembre. La marge d’Ebitda demeure à un niveau élevé à 57%. La conjoncture sur le marché domestique a fortement perturbé les investissements qui se sont limités à 882 millions de DH à fin septembre contre 1,7 milliard de DH à la même période l’année dernière.

Les pays de présence du groupe à l’international sont aussi, à des degrés divers, affectés par la crise sanitaire. Mais, les activités y sont plus résilientes parce que les restrictions pesant sur l’économie sont moins contraignantes qu’au Maroc. Les revenus au 3e trimestre ont augmenté de 0,7% à 4,2 milliards de DH (-0,3% sur base comparable). L’essentiel provient du segment Mobile dont le chiffre d’affaires s’est amélioré de 1,5% (+0,5% ).

Après neuf mois, le chiffre d’affaires de l’international s’est affiché à 12,5 milliards de DH en croissance de 4,4% (-0,1%). Le groupe compte 46,6 millions de clients sur le segment «Mobile» à l’étranger à fin septembre, soit 3,1 millions de plus par rapport à la même période en 2019.

A fin septembre, l’Ebitda s’est renforcé de 6,7% (+5%) pour s’établir à 5,4 milliards de DH, soit une marge d’Ebitda de 43,1% en amélioration de 0,9 point (+2,1 points sur base comparable) . En l’absence d’acquisition de nouvelles fréquences et licences, les investissements ont totalisé 1,1 milliard de DH à fin septembre contre 2,9 milliards de DH l’année dernière.

F.Fa

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc