International

Google veut mettre fin aux «fake news»

Par L'Economiste | Edition N°:5316 Le 17/07/2018 | Partager

Si Donald Trump a popularisé l'expression «fake news», une accusation qui signifie aujourd'hui un peu tout, le géant Google ambitionne d’instaurer des mesures visant à lutter contre cette désinformation. Le projet d’un montant de 300 millions de dollars (2,6 milliards de DH) d'investissement s’étale sur trois ans. Le but est d’évaluer la justesse des articles présents sur les réseaux sociaux. Parmi une liste de projets servant de supports  consacrés à lutter contre la désinformation et à encourager les médias considérés «véridiques», un moteur de recherche souscrira des pointages faits par les organismes de «fact-checking». Cette plateforme évalue  l’exactitude des propos tenus via un baromètre reposant sur une base de données des sources utilisées.   Si certains pays ne disposent pas encore de dispositif contre, l’Allemagne, la France, le Brésil, la Malaisie et le Kenya, eux, ont agencé des projets de loi à l'étude sur les «fake news». 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc