International

L’ONU s’accorde sur un Pacte mondial sur les migrations

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5316 Le 17/07/2018 | Partager

Les pays de l’ONU, à l’exception des Etats-Unis, ont approuvé la création d’un Pacte mondial non contraignant sur les migrations. Sous la houlette de deux co-facilitateurs, les ambassadeurs suisse Jurg Lauber et mexicain Juan José Gomez Camacho, les négociations ont duré 18 mois. Le Pacte sera formellement entériné lors d’une conférence internationale prévue au Maroc à la mi-décembre.
Le document recense une série de principes (défense des droits de l’Homme, des droits des enfants, reconnaissance de la souveraineté nationale…) et comprend un catalogue de mesures pour aider les pays à faire face aux migrations (améliorer l’information, mesures pour mieux intégrer les migrants, échange d’expertises...). L’organisation Amnesty International avait réclamé de retenir dans le texte une «tolérance zéro» sur la détention d’enfants migrants. De son côté, le président de la Fédération internationale de la Croix-Rouge, Francesco Rocca, avait demandé la «levée des barrières qui interdisent à des migrants vulnérables d’accéder à l’aide humanitaire et aux services de base». Washington s’est retiré fin 2017 de l’élaboration du Pacte en affirmant qu’il comprenait des dispositions contraires à la politique d’immigration de Donald Trump. Le nombre de migrants dans le monde est estimé à 258 millions, soit 3,4% de la population mondiale. Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération est catégorique. 
Pas question que le Maroc accueille les centres de gestion des flux migratoires à destination de l’Europe. Le ministre, Nasser Bourita, se déclare contre le projet d’accueil des migrants hors-UE envisagé par Bruxelles. 
L’Espagne, comme l’Italie et la Grèce, est l’une des trois portes d’accès des migrants au vieux continent (voir aussi Migration: Le Maroc dit non à l’Union européenne, dans notre édition N° 5305 du 02/07/2018).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc