×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Logistique: Le Maroc rafle l’organisation du Rame

    Par Reda BENOMAR | Edition N°:4989 Le 27/03/2017 | Partager
    Il s’agit du plus grand événement mondial du secteur
    Il se tient pour la 1re fois dans un pays francophone
    Il a fallu mobiliser toutes les forces vives de la profession pour y parvenir

    Enfin de la visibilité pour les logisticiens marocains. L’association des commissionnaires du Maroc organisera la prochaine conférence annuelle des Freight Forwarders de la Région Afrique & Moyen-Orient (RAME), et de la Fiata (Fédération internationale des associations de transitaires et assimilés). C’est la première fois qu’un pays francophone de la région organise cette prestigieuse rencontre. Les membres de l’AFFM ont l’ambition de faire du Maroc un acteur incontournable au sein de la région et le porte-étendard des pays francophones au sein de la Fiata. La rencontre, qui en est à sa 17e édition, se tiendra du 4 au 6 mai à Casablanca.

    Les organisateurs tablent  sur la présence de 500 participants venus de plus de 20 pays ainsi que 10 organisations internationales. Une trentaine d’intervenants internationaux sont attendus sur les trois jours que durera l’événement. Plus de 300 rencontres B2B sont programmées. L’organisation de cet événement a été obtenue suite à un travail de lobbying de longue haleine de l’AFFM. Grâce à sa situation géographique privilégiée en Afrique, sa proximité de l’Europe, ainsi que ses infrastructures de transport (ports, aéroports, autoroutes, réseau ferroviaire), le Maroc est devenu un hub logistique international naturel sur le continent et en Méditerranée. L’Etat et le secteur privé représenté par la CGEM ont  d’ailleurs défini une stratégie pour le développement de la compétitivité logistique du Royaume à l’horizon 2030.

    La rencontre du Rame a pour objectif de réunir des professionnels, des experts d’organisations internationales (OMC, Cnuced, BM, BAD…), afin d’échanger sur le développement du secteur du transport et de la logistique continentale et internationale. L’ouverture du Maroc vers ses voisins africains a posé de nouveaux défis. «Nous nous sommes rendus compte qu’avec certains pays nous n’avions aucune ligne directe, ni aérienne ni maritime», confie Tahri. La rencontre sera aussi l’occasion pour les opérateurs marocains de tisser des relations d’affaires, en assurant une visibilité pour le secteur logistique. 

    L’événement qui aura pour thème «Connecter et réaliser avec efficacité et durabilité» abordera plusieurs sujets importants parmi lesquels la facilitation du commerce international, la logistique efficace et durable ou encore les technologies de l’information. D’ailleurs, une pléthore d’opérateurs s’inquiètent de l’avenir de la profession de logisticien avec la digitalisation tous azimuts de nombreux secteurs. Ils restent tout de même sereins, jugeant avoir bien négocié le virage crucial du digital. Au Maroc, le secteur du transport et de la logistique internationale compte aujourd’hui plus de 1.500 entreprises.

    La Fiata, une ONG qui pèse

    Fiata est une organisation non gouvernementale représentant aujourd’hui une industrie qui couvre 40.000 entreprises du secteur du transport et de logistique internationale et emploie  environ 8 à 10 millions de personnes dans 150 pays. Son congrès annuel est considéré comme la plus grande rencontre mondiale des professionnels du secteur. Elle a aussi un organe dédié à la Région Afrique Moyen-Orient (Rame), qui travaille avec les Etats membres pour une plus grande facilitation dans le transport de marchandises à travers cette région. Rame et ses 23 associations nationales représentent les intérêts de 1.300 membres à travers l’Afrique et le Moyen-Orient.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc