Flash

El Othmani juge son premier bilan et se projette

Par L'Economiste| Le 12/09/2017 - 06:54 | Partager
El Othmani juge son premier bilan et se projette

Même si plusieurs chantiers entamés n’ont pas encore produit tous les effets escomptés, le gouvernement estime que son bilan des quatre premiers mois est "positif". C’est ainsi Saad-Eddine El Othmani a évalué ses 120 jours passés à la tête du gouvernement dans un document intitulé "120 jours, 120 mesures". Le chef du gouvernement estime que d’importants progrès ont été réalisés malgré les difficultés rencontrées en cours de route, dont le retard dans l’adoption du projet de loi de finances 2017 et les événements d’Al Hoceima. Ainsi, dans le domaine de l’emploi, les détails des principales réalisations concernent, entre autres, le recrutement 23.000 postes prévus par la loi de finances, ainsi que l'appel à la candidature de 24.000 enseignants contractuels pour l'exercice 2017. Sur le volet investissement, 51 projets d'accords d'investissements ont été conclus dans les domaines de l'industrie, de l'énergie et du tourisme pour un montant total de 67 milliards de DH. Et 2,4 milliards de DH d’investissements seront consacrés à l’industrie.

Concernant les futurs chantiers, 2,5 milliards sont prévus pour la réalisation du projet de dessalement de l’eau de mer dans le Souss-Massa, et 2 milliards seront consacrés à 3 projets agricoles dans cette région, en plus de plusieurs autres projets qui seront réaliser sur le territoire (aquaculture, irrigation, aménagement du littoral…). Sur le volet touristique, le gouvernement table également aussi sur 1.650 lits supplémentaires à Saïdia et Loukkos et sur le renforcement des lignes aériennes. El Othmani a par ailleurs indiqué que les prochains chantiers seront, entre autres, axés sur l'exécution du plan national de promotion de l'emploi, l'adoption de mesures au profit de l'entreprise et de l'investissement dans le projet de Loi de Finances (PLF2018), le parachèvement de la mise en œuvre de la régionalisation avancée et l'instauration du système de contractualisation avec les régions. Ainsi, il a promis que le gouvernement s’attèlera à l’adoption de la charte de décentralisation et à mettre en place les outils de son exécution.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc