L'Edito

Divine surprise

Par Nadia SALAH| Edition N°:5129 Le 18/10/2017 | Partager
nadia_salah_s.jpg

Magnifique, formidable, divine surprise! Ne boudons pas notre plaisir!
Le premier enregistrement des absences d’enseignants donne un taux si faible qu’il est insignifiant. Et ce, pour le mois de septembre. Ce n’est pas seulement parce que c’est le mois de la rentrée que septembre est remarquable. C’est parce que les générations de ministres se sont plaintes de la trop bonne maîtrise du contrôle des naissances dans l’Education nationale: l’arrivée des bébés tombe pile poil pour rallonger les vacances normales, déjà anormalement longues.

Beaucoup feront remarquer que les absences enregistrées via le système Massar sont si basses qu’on se demande si elles sont cohérentes avec celles que signalaient la Banque mondiale ou la Cour des comptes. Qu’importe: même avec une impossible erreur de un à dix, le très faible taux d’absences en septembre ferait de l’Education nationale un service public appliqué. Et, disons-le nettement: un service public à l’exact opposé de l’image des enseignants. Et c’est heureux.

Curieusement, le syndicat islamiste UNTM (voir L’Economiste du 17 octobre 2017) peut-être le premier dans l’EN, défend l’anonymat des absents, contre l’intérêt des élèves et celui de la Nation. Le choix de ses arguments nuit directement à la réputation de chacun. Voudrait-il faire de chaque enseignant assidu et dévoué une sorte de «bouclier humain» pour protéger des collègues indignes de leur métier?

On connaît cette méthode: quand une organisation professionnelle défend l’indéfendable, c’est qu’elle veut évoluer vers un système mafieux.
Quoi qu’il en soit, l’annonce du ministre Hassad  concernant la fin de l’anonymat des absences et des présences a changé la donne dans tout le système. Est-ce trop dire, trop vite, que ce minimum de transparence remet le système, comme chacun de ses membres, sur le chemin de la dignité? On verra et on l’espère.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc