Société

Planète citoyenne, une nouvelle ONG écolo

Par L'Economiste | Edition N°:3259 Le 21/04/2010 | Partager

. Sa mission, contribuer au développement durable. De nombreuses personnalités soutiennent cette initiative L’association Planète citoyenne pour le développement durable et la protection de l’environnement est née il y a tout juste quelques mois. Son objectif, éduquer et former sur des sujets liés au développement durable et à la protection de l’environnement, conduire des actions de terrain et des initiatives concrètes, produire ou co-produire des études ou des rapports et organiser ou participer à des évènements portant sur ces thématiques. «A travers ces actions, Planète citoyenne souhaite véhiculer des valeurs essentielles: responsabilité et engagement, solidarité et partage, liberté et indépendance, éthique et déontologie, pragmatisme et efficacité et enfin respect de soi et de l’environnement», souligne Mehdi Alaoui Mdaghri, président de l’association. Plusieurs actions de terrain ont été menées récemment. L’association a organisé divers ateliers pour le développement durable à destination des enfants de la région Oued Dahab-Lagouira. Un festival gastronomique et plusieurs actions éducatives ont été menées lors du festival «Mer et désert» à Dakhla. De même, les membres de l’association viennent de conclure plusieurs partenariats avec Voiles des Sables, Les ateliers du Chef, le festival Moonfest de Lalla Takerkoust, le COC tennis de Casablanca, les Ateliers de la Terre…«Planète citoyenne fonctionne en mode projet. Elle est ouverte à toutes les initiatives de nature à favoriser l’émergence d’idées innovantes pour le développement durable et surtout à agir pour les réaliser», précise encore Mehdi Alaoui Mdaghri. Planète citoyenne est constituée d’un Board d’honneur regroupant des personnalités marocaines et internationales, dont Ahmed Akhchichine, ministre de l’Education Nationale, Driss Alaoui Mdaghri, professeur et ancien ministre, Omar Balafrej, DG du technopark, Philippe Douste-Blazy, secrétaire-général adjoint de l’ONU, Younès El Aynaoui, tennisman, Fatema Hal, ethnologue et chef-cuisinière, Vincent Perrault, journaliste à LCI et Fathallah Sijilmassi, DG de l’Agence marocaine pour le développement des investissements. Par ailleurs, Planète citoyenne s’est entourée d’experts regroupés en un comité scientifique présidé par Saïd Mouline, DG du CDER et constitué d’experts dans différents domaines. Plusieurs projets ont une dimension méditerranéenne, comme «la croisière pour le développement durable». A signaler aussi qu’un hors-série sur le développement durable sera distribué le 5 juin avec l’hebdomadaire TelQuel pour la Journée mondiale de l’Environnement. Nadia Belkhayat

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc