Dossiers

Les Sapeurs-pompiers techniciens tous risques

Par L'Economiste | Edition N°:232 Le 30/05/1996 | Partager

Protéger les personnes et les biens, telle est la mission des sapeurs-pompiers, à laquelle s'ajoute la prévention. De plus en plus, face à l'évolution de la technologie, ils sont devenus "les techniciens de tous les risques".

Un peu plus de 1.100 extinctions d'incendies, 9.355 km parcourus, 1.100 heures d'interventions, telles sont les données enregistrées sur le territoire de la Wilaya du Grand Casablanca en 1995(1). La Préfecture la plus exposée aux incendies reste celle de Casablanca-Anfa qui en a totalisé 423 en 1995.
Créés à l'origine pour combattre les incendies, les sapeurs-pompiers ont de plus en plus élargi leur domaine d'intervention. En effet, confrontés à des risques multiples engendrés par l'évolution de la technologie, ils sont devenus aujourd'hui "les techniciens de tous les risques". Et ce, en faisant évoluer leur organisation, leur compétence et leurs équipements. "Les opérations qui nécessitent une mobilisation importante de personnel sont les feux de bidonvilles. De plus, ces feux entraînent des conséquences immédiates sur la population, avec des sans-abri et un problème social épineux", précisent les capitaines Mustapha Touile et Zinedine Ammoumou, lors de la visite de la Caserne des Sapeurs-Pompiers de Ben M'sick, organisée par Al Wataniya le 15 mai dernier(2). Outre les feux de baraques à usage commercial ou d'habitation, ajoutent-ils, les incendies les plus importants en 1995 sont les feux d'entreprises, notamment au niveau des secteurs du textile et de la chimie.

Sauver des personnes... mais aussi prévenir

Aujourd'hui, ce sont près de 3.000 sapeurs-pompiers qui interviennent au Maroc, dont 360 à Casablanca au sein de cinq casernes (y compris celle de Mohammédia). La mission de ce corps est en principe d'éteindre les incendies et de sauver des personnes en danger dans diverses situations: accidents corporels de la route, inondations, noyades, effondrements de bâtiments et de mines, blocage et chute d'ascenseurs...
Moins connue est en revanche leur activité de prévention, mission s'appuyant au départ sur la réglementation en vigueur. Ainsi, les autorisations d'exploitation, de construction et de permis d'habiter ne sont délivrées qu'après l'avis favorable des bureaux d'études des sapeurs-pompiers. Ces derniers examinent les paramètres tels que l'implantation du site, la nature des matériaux de construction, les accès et voies d'évacuation, l'éclairage et l'électricité, les moyens de lutte contre le feu ainsi que la vérification de leur conformité aux normes et règlements en vigueur.
Par ailleurs, les actions de prévention sont également menées sur le terrain. Ainsi, les sapeurs-pompiers ont aussi pour mission de développer, en collaboration avec les chefs d'entreprises, une action commune de prévention des sinistres. Il s'agit de la réalisation d'un plan d'intervention interne de l'entreprise ou "POI". A l'origine de ce plan, la directive SEVESO, ratifiée par la majorité des pays européens, mais aussi par le Maroc. "Pour la mise en place de ce plan d'intervention nous devons mener tout un travail de sensibilisation auprès des chefs d'entreprise, par le biais notamment de réunions, de séminaires... Nous sommes dans ce sens très aidés par les compagnies d'assurances", soulignent les capitaines Touile et Ammoumou.

Analyse des risques

Selon ces officiers, un plan d'intervention interne est "une analyse des risques, un recensement des moyens, une répartition des tâches au sein de l'établissement et des exercices sur des scénarios d'accidents anticipés".
Parmi les entreprises ayant adopté le "POI" figurent SGS Thomson, Richbond, Shell dépôt de Roches Noires, Ciba Geigy...
Les sapeurs-pompiers disposent en outre d'un centre de formation de lutte contre le feu qui propose des stages de formation destinés aux personnels des entreprises.
Par ailleurs, outre les difficultés rencontrées sur le terrain au niveau de l'imprécision de la nature du feu à combattre ou de la localisation, les sapeurs-pompiers sont également confrontés à des coûts de formation du personnel, d'achats et d'entretien des camions, de consommation d'agents extincteurs importants. Aussi "les entreprises doivent-elles s'engager résolument dans une politique de prévention des risques". L'installation d'extincteurs et de robinets d'incendie armés ainsi que la formation d'équipes de sécurité internes "permettront d'éteindre un grand nombre d'incendies sans avoir recours aux sapeurs-pompiers, qui pourront alors économiser leurs moyens et les réserver aux sinistres de plus grande ampleur".

Meriem OUDGHIRI

Historique des sapeurs-pompiers

·Avant 1913: Le service d'incendie dans les villes était assuré par des volontaires (mokhaznis, agents municipaux...).

·1915: L'unité des sapeurs-pompiers de Casablanca est créée à l'occasion de l'exposition franco-marocaine.

·1917: Le Dahir du 13 joumada 1335 (du 2 avril 1917) organise le corps des sapeurs-pompiers. Les techniques d'extinction, la discipline et les uniformes sont réglementés par des arrêtés du Grand Vizir. Des unités de sapeurs-pompiers sont créées dans les grandes villes et placées sous l'autorité des pachas. Deux compagnies de sapeurs-pompiers professionnels sont opérationnels à Rabat et Casablanca.

·1921: Deux compagnies de sapeurs-pompiers professionnels sont créées à Fès et Oujda, suite à l'incendie de la Médina de Fès en 1918 (la destruction du Mausolée Moulay Idriss ne fut évitée que de justesse).

·1945: Le Dahir du 13 Dou El Qaâda 1364 crée et organise les unités des Sapeurs-Pompiers dans la plupart des municipalités du Royaume. La gestion du Service des Sapeurs-Pompiers est transférée à l'autorité municipale.

·1952: Une inspection technique du Corps des Sapeurs-Pompiers est créée au Ministère de l'Intérieur et a pour missions le renforcement des effectifs, la normalisation des équipements et la formation du personnel.

·1953: Le Corps des Sapeurs Pompiers crée la revue "Allo 15", revue bimestrielle à caractère technique et professionnel.

·1959: Le Corps des Sapeurs-Pompiers est créé dans l'ancienne zone espagnole.

·1960: Un dahir relatif à l'organisation communale confie la responsabilité du Service d'incendie aux autorités locales et son financement aux élus.

·1977: Le Corps des Sapeurs-Pompiers est régi par un statut particulier ayant un caractère paramilitaire et relevant du Ministère de l'Intérieur.

·1984: La responsabilité des Services de Secours et de lutte contre l'incendie est transférée à l'Etat.



  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc