Politique

La Dynastie alaouite: La plus ancienne d'Afrique

Par L'Economiste | Edition N°:1515 Le 09/05/2003 | Partager

. Les faits marquants de Moulay Ismaïl à SM le Roi Mohammed VIles Alaouites règnent au Maroc depuis 1664. Le nouveau Prince héritier Moulay Al Hassan est le descendant de la plus ancienne monarchie d'Afrique. Le Royaume est même considéré parmi les plus vieilles monarchies du monde. La royauté constitue le garant de l'unité du pays et de la liberté des citoyens. Le premier fondateur de la dynastie fut Moulay Ismaïl (1672-1727). Il consolida l'oeuvre de ses prédécesseurs et instaura l'Empire chérifien. Vient après Sidi Mohammed Ben Abdallah (1757-1790). Il fut le premier chef d'Etat à reconnaître l'indépendance des Etats-Unis. Il parvient à rétablir la paix en chassant définitivement les Portugais de Mazagan (El Jadida) et en emprisonnant les Espagnols dans leurs bastions. Afin d'accroître ses ressources, il déclare le pays ouvert au commerce étranger et fonde Essaouira pour contrôler et encourager les échanges. Après le décès de Sidi Mohammed Ben Abdallah, c'est Moulay Slimane (1792-1822) qui lui succéda. Juste après vint Moulay Abderrahmane (1822-1859). La période de son règne fut marquée par le début de l'occupation française en Algérie. Pendant cette période, le Maroc a soutenu énergiquement la résistance algérienne menée par l'Emir Abdelkader. La fin du XIXe siècle fut marquée par le règne du sultan Mohammed IV ainsi que celui de Moulay Hassan Ier. Quant au début du XXe siècle, il a été sous le règne de Moulay Abdelaziz. Durant cette période, le partage du Sahara marocain a eu lieu par le biais d'un traité secret signé entre la France et l'Espagne (1904), la signature en 1906 de l'Acte d'Algésiras ainsi que l'attaque de Casablanca par la marine française en 1907. Vient ensuite le règne de Moulay Abdelhafid (1908-1912). C'est durant cette période qu'a eu lieu la signature, le 30 mars 1912, du Traité du Protectorat qui a divisé le Maroc en zones d'influence française, espagnole et internationale. A partir de 1912, le peuple marocain a opposé une résistance farouche à la présence française et espagnole au Maroc (guerre du Rif: Abdelkrim El Khattabi, Moha Ouhammou Zayani...) et ce, sous le règne de Moulay Youssef (1912-1927). Le 18 novembre 1927, Mohammed V est intronisé à l'âge de 18 ans. C'est sous son règne que le Maroc a mené la bataille décisive pour l'Indépendance. Cette dernière a été couronnée en 1944 par la présentation du «Manifeste de l'Indépendance«. Quelques années plus tard, feu Sa Majesté Mohammed V et la famille royale furent exilés à Madagascar en août 1953.Ce qui a déclenché la Révolution du Roi et du Peuple. Deux années plus tard, c'est le retour de l'exil et en mars 1956, la France signe des accords reconnaissant l'Indépendance du Maroc. La même année, l'Espagne signe des accords permettant au Maroc de récupérer sa partie nord. En mars 1961, Hassan II devient Roi du Maroc. Une année plus tard, la première Constitution faisant du Maroc une monarchie constitutionnelle a été votée par référendum. En 1975, c'est le lancement de la Marche verte. Quelque 350.000 volontaires marocains ont répondu à l'appel du Roi Hassan II en franchissant la frontière artificielle qui sépare le Maroc de son Sahara. En 1997, le Souverain a institué pour la première fois dans l'histoire du Royaume le principe de l'Alternance. Hassan II décède le 29 juillet 1999. Son fils, SM le Roi Mohammed VI lui succède. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc