International

Emaar Properties en charge d’un méga-projet saoudien

Par L'Economiste | Edition N°:2273 Le 11/05/2006 | Partager

. Projet de logements de luxe à Djeddah pour un montant de 11,2 milliards de dollarsLA société immobilière émiratie Emaar Properties a annoncé mardi 9 mai la création d’une coentreprise avec un constructeur saoudien en vue de réaliser un projet de logements de luxe à Djeddah, la deuxième ville du royaume, pour un montant de 11,2 milliards de dollars.Ce projet appelé «les collines de Djeddah», qui sera mené en partenariat avec le saoudien Al-Oula Development, prévoit la construction de 20.000 unités de résidence dans une zone d’environ 2.286 hectares, a indiqué le président d’Emaar, Mohammad al-Abbar, au cours d’une conférence de presse à Ryad.Emaar, le géant immobilier de Dubaï, dont le gouvernement est le principal acionnaire, avait déjà créé une joint-venture avec un consortium dirigé par la société saoudienne Bin Laden Construction en vue de construire au nord de Djeddah, sur la mer Rouge, une nouvelle cité portuaire, la «Cité économique du roi Abdallah», pour un montant de 26 milliards de dollars.Abbar a promis de futurs investissements en Arabie saoudite. «Il reste encore beaucoup à attendre d’Emaar (...) pour les potentiels acquéreurs et investisseurs», a-t-il dit.La société, qui construit le plus haut gratte-ciel du monde à Dubaï, a dégagé un bénéfice net pour le premier trimestre de 2006 de 1,5 milliard de dirhams (415 millions USD), en hausse de 14% par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires a perdu 21% au cours de la même période.Les prix record de l’énergie ont alimenté un développement immobilier frénétique dans les pays du Golfe, chacun d’eux rivalisant en lançant des projets gigantesques.A signaler que Emaar Properties mène également des maga-projets touristiques et immobiliers au Maroc (notamment à Rabat, Tanger, Marrakech et Casablanca). Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc