Courrier des Lecteurs

Ciment: Les ventes reculent de 1,5% à fin septembre

Par | Edition N°:150 Le 20/10/1994 | Partager

En septembre 1994, la demande de ciments s'est améliorée de 2,6% par rapport au même mois de 1993 pour s'établir à 575.326 tonnes. Les ventes cumulées à fin septembre marquent en revanche une baisse de 1,5% à 4.452.658 tonnes. Au premier trimestre, elles avaient augmenté de 4,1%. Ainsi, en janvier, la demande avait régressé de près de 6% sur le même mois de l'année précédente, pour atteindre un peu plus de 469.000 tonnes. Les ventes réalisées en mars ont progressé de 27,8% à 473.748 tonnes, permettant ainsi d'éponger la baisse des deux mois précédents. La demande a ensuite progressé de 4,2% en avril, passant de 1.911.279 tonnes en 1993 à 1.992.661 tonnes cette année. A fin mai, la tendance s'est inversée et les ventes ont de nouveau reculé de 1,16% à 2.398.651 tonnes. Au cours du mois de mai, elles ont chuté de près de 21,3% par rapport à la même période de 1993. A fin juin, elles se sont pratiquement stabilisées avant de chuter de 2% au terme des huit premiers mois de l'année.

La baisse de la demande constatée à fin septembre a touché quatre cimenteries. Avec 393.362 tonnes, ce qui lui confère une part de marché de 8,8%, Asment Temara a ainsi accusé le plus fort recul, soit 10,1%. Elle est suivie de Cior dont la régression des ventes (-6,2% à 974.681 tonnes) lui a coûté 1 point en terme de part de marché (21,9%).

Les responsables de cette cimenterie indiquent que leurs ventes à l'export ont subi le contrecoup de la fermeture des frontières maroco-algériennes. Dans le cadre d'un contrat global portant sur 450.000 tonnes, Cior devait en effet fournir à l'Algérie 15.000 tonnes de ciments par mois.

Pour sa part, Ciments du Maroc a vu ses ventes diminuer de 2,5% à 753.839 tonnes, soit 16,9% de la demande totale. Toujours à fin septembre, la direction des Ciments du Maroc indique avoir exporté 13.396 tonnes de ciments et 157.008 tonnes de clinker.

Les ventes de Cadem se sont érodées de 0,7% à 575.574 tonnes, soit un taux de pénétration de 12,9%.

Pour les cimenteries en hausse, Asmar vient en tête avec une progression de 7,8% à 471.617 tonnes. Les cimenteries de Tétouan lui emboîtent le pas avec des ventes en augmentation de 6,4% à 185.379 tonnes (4,1% du total). Avec une part de marché proche de celle de Cior, Cinouca a écoulé 939.051 tonnes (+1,7%). Les ventes des cimenteries de Tanger, enfin, ont varié de 0,7% à 159.155 tonnes.

Hakima EL MARIKY

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc