Entreprises

BYMARO: "Symbiose" avec Bouygues la maison mère

Par L'Economiste | Edition N°:10 Le 02/01/1992 | Partager

Le Groupe Bouygues a créé en 1991 sa filiale Bymaro, société de droit marocain dont le siège est à Casablanca. La création de Bymaro permet d'assurer la continuité des travaux du groupe au Maroc


D'APRES M. Aldo Carbonaro, Administrateur Délégué, le Maroc est choisi pour sa stabilité politique, et parce qu'il est le pays le plus industrialisé du Maghreb connaissant le plus fort taux de croissance. Aussi, et dans le cadre de l'UMA, l'Algérie pourrait faire appel au Maroc pour la satisfaction de ses besoins en génie civil et travaux publics.
La spécificité de Bymaro est sa capacité à participer aux appels d'offre nationaux, et de répondre aux opérations à forte valeur ajoutée et présentant certaines contraintes de délais.
Bymaro réalise actuellement le génie civil d'un banc d'essai pour réacteurs d'avion en partenariat avec une entreprise canadienne pour Royal Air Maroc. Elle construit le plancher chauffant de la salle de prières de la Grande Mosquée HassanII, en sous-traitance pour G.M.S. Enfin, elle est responsable de la couverture tuiles en fonte d'aluminium du Pavillon du Maroc à l'Expo 92 de Seville en Espagne. La prise de commandes pour les marchés précités s'élève déjà à plus de 10 millions de Dirhams. Le chiffre d'affaires pour 1991 sera d'environ 13 millions de Dirhams, et il est prévu pour 1992, sa multiplication par dix.
L'entreprise possède un bureau d'études composé de six ingénieurs. De plus, Bymaro peut faire appel à toutes les structures du groupe Bouygues pour l'assister dans l'étude ou le déroulement d'un projet.
Elle offre éventuellement un financement, lequel financement peut être composé de crédits d'aide au taux de 2 à 3%, de crédits acheteurs au taux de 8 à 9%, ou des crédits bancaires traditionnels.

Ressembler à la maison mère


Les 280 employés ont été sélectionnés parmi les meilleurs qui ont travaillé pour Bouygues lors de la construction de la Grande Mosquée ou l'aéroport d'Agadir. De plus, précise la Direction, les responsables des filiales de Bouygues ont constamment le souci de ressembler à la maison mère.
Par ailleurs, Bymaro se fixe deux objectifs à moyen terme. Elle cherche à développer et promouvoir les techniques de construction en terre comprimée, technique présentant des avantages indéniables en matière d'isolation thermique et phonique. Elle pense aussi proposer une gamme complète de "maisons catalogues" conçues par les meilleurs architectes marocains pour répondre à la demande croissante de ce secteur en garantissant aux acquéreurs une qualité, et un service après vente. Il est à rappeler que Bouygues est le premier groupe de génie civil dans le monde. Son premier chantier au Maroc a été le port de Tan Tan en 1970. Puis il s'est retiré du marché jusqu'en 1987 où il revient pour réaliser le gros oeuvre de la grande Mosquée HassanII. Aussi Bouygues a livré le jeudi 19 Décembre l'aéroport d'Agadir qui alliera les dernières technologies aéronautiques à l'originalité architecturale.
Outre le bâtiment et le génie civil, ses activités traditionnelles, Bouygues est présent au Maroc dans de nombreux secteurs par le biais de ses filiales spécialisées: infrastructures routières avec GTR, traitement d'eau avec la SAUR, électricité avec ETDE, loisirs avec Latitudes, communication enfin, avec la participation de TF1 dans 2M International.
Dernièrement, Bouygues a été déclaré le moins-disant à l'ouverture des plis pour la construction des nouveaux abattoirs communau-taires de Casablanca.

LaÏla TRIKI.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc