Entreprises

Oued Chbika: Création d’une holding hôtelière

Par L'Economiste | Edition N°:4199 Le 27/01/2014 | Partager
CDG, OCD et Berd dans le tour de table
5 vols hebdomadaires pour desservir la destination
La promotion déjà enclenchée

En illustration, une partie du plan de masse du projet Oued Chbika avec un zoom sur la marina dont les travaux sont achevés à 70%. Le projet est beaucoup plus grand

Orascom ne veut pas commettre les mêmes erreurs que les autres stations touristiques. Aujourd’hui, le projet  Chbika (Tan-Tan) est tributaire de la réussite de la composante hôtelière sur laquelle le management compte capitaliser avec dans un premier temps 1.000 chambres. Une nouvelle holding hôtelière vient de voir le jour pour financer cette composante. La structure devra mobiliser 120 millions d’euros. Les fonds propres sont générés par Oued Chbika Développement, la CDG, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) en plus des capitaux privés de Samih Sawiris, PDG d’Orascom Development. Cette dernière détient déjà 55% du capital d’Oued Chbika Développement, CDG dispose de 35%. Les 10% restants reviennent à Rolaco Holding. La nouvelle holding hôtelière compte également contracter un emprunt auprès de la société de promotion et de participation pour la coopération économique (Proparco), du  groupe Agence française de développement (AFD) et de la banque allemande (DEG). Pour que le montage financier soit bouclé, le management espère attirer une banque marocaine (Voir entretien page 9). En tout cas, la période de flottement qu’a connue le projet semble être dépassée. Les recrutements vont bientôt redémarrer ainsi que l’acquisition de nouveaux locaux pour les équipes. Les acquéreurs qui avaient déjà donné des avances pour la partie résidentielle ont eu droit à des réductions comme dédommagements compte tenu du retard pris sur le chantier.
La première phase du projet Chbika comprend 3 hôtels, la marina, un golf en plus d’une résidence, commerces et loisirs. «La marina est achevée à 70% mais le projet n’a pu véritablement accélérer qu’en décembre 2012, car la maîtrise foncière n’a été achevée qu’à cette date grâce à la participation de tous les organismes de l’Etat et de nos partenaires», explique le management. A ce jour, la société Oued Chbika Développement a investi 330 millions de DH dans le projet. La société travaille déjà sur la promotion de la destination via un concept «Weekend Chbika». La contrainte du transport a également été réglée. La destination est actuellement desservie via l’aéroport de Tan-Tan situé à 35 km de Chbika par 5 vols hebdomadaires depuis Casablanca avec Royal Air Maroc. Des vols internationaux vers l’aéroport de Tan-Tan seront également assurés à partir des principales capitales européennes lors de l’ouverture de la station.
IL. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc