fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

mardi 22 juillet 2014,
En cours de chargement ...
Votre journal aujourd´hui

Marrakech
La Mamounia s’offre un vin de prestige
Une cuvée de 622 bouteilles à 1.200 DH l’une
Le palace fête ses 90 ans avec de nouveaux concepts

   
Marrakech La Mamounia s’offre un vin de prestige
La cuvée est produite dans les domaines de la Ferme Rouge, fournisseur attitré des grandes enseignes hôtelières

90 ans et pas une ride. Le mythique palace fête son anniversaire avec l’introduction de deux nouveaux concepts. Le premier est un vin de prestige exclusif et qui porte le nom «Icône». Ce vin a été conçu exclusivement par et pour la Mamounia avec une cuvée de 622 bouteilles de vin rouge. «Nous avons voulu créer notre propre marque avec une collection limitée pour chaque année et qui sera proposée en exclusivité à nos clients», indique Didier Picquot, directeur général de la Mamounia. Et le vigneron était tout trouvé: la Ferme Rouge, un domaine de 800 hectares, fournisseur attitré des grandes enseignes hôtelières. Pour son patron  Jacques Poulain, l’expérience de l’Icône est particulière. «Ce vin est un mélange de syrah et de Viognier, mais aussi le fruit d’une collaboration intense entre le sommelier du palace, Manuel Schott, et la Ferme Rouge pour créer un vin audacieux». Pour donner plus de prestige à ces bouteilles, le palace a fait appel pour la signature visuelle au grand artiste peintre Hassan El Glaoui. Ainsi, l’étiquette représente Marrakech avec ses calèches et la couleur du ciel si unique à Marrakech.  Le prestige a un prix élevé et le nouveau vin de collection de la Mamounia sera vendu à 1.200 DH la bouteille.  Tout en lançant sa première cuvée  de vin, le palace vient d’installer un autre nouveau concept dans son restaurant français. Il s’agit des week-ends Jean-Pierre Vigato (grand chef français), dédiés à la gastronomie traditionnelle française. 
Si le palace collectionne les distinctions – la toute dernière lui a été décernée par la célèbre chaîne de TV Fox News qui le classe sixième des hôtels prestiges du monde –, sa force de frappe est certainement la qualité. «C’est la qualité qui nous a permis d’installer un capital confiance auprès de nos clients et des célébrités et de l’ensemble de la jet-set visitant Marrakech», souligne Picquot. Acteurs politiques, stars du cinéma, du business ou du sport ont séjourné dans cet hôtel et en sont en effet les premiers ambassadeurs. Pour les managers de l’établissement, la recette réside d’abord dans la discrétion, l’accueil et «le service qui correspond aux attentes de ces célébrités». D’après Didier Picquot, le palace a un taux de retour de plus de 25%. C’est aussi un des rares établissements à mettre le cap sur les destinations du BRIC. Aujourd’hui, sa clientèle indienne et brésilienne prend du volume et se classe au top ten des pays émetteurs du palace.


De notre correspondante, Badra BERRISSOULE