fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

mercredi 26 novembre 2014,
En cours de chargement ...
Votre newsletter

Zones logistiques
La SNTL et l’ONCF renforcent leurs capacités
Un centre multiflux sera lancé à Tanger
200 millions de DH investis sur le site de Casa-Mita

   
Zones logistiques La SNTL et l’ONCF renforcent leurs capacités
La 1re tranche du centre multiflux de SNTL est opérationnelle depuis mars dernier et tourne déjà avec 66% de sa capacité. La 2e tranche vient d’être lancée est s’étend sur 60.000 m² (Ph. Khalifa)

DANS la stratégie de développement de la logistique, les entreprises devraient être en première ligne. L’Office national des chemins de fer (ONCF) et la SNTL mettent les bouchées doubles. «Si le contrat-programme logistique de l’Etat 2011-2013 prévoit un plan de développement à terme de 70 zones logistiques dans 18 villes, nous entendons en être un acteur majeur», souligne Oussama Loudghiri, DG de la Société nationale des transports et de la logistique (SNTL). De même pour l’Office national des chemins de fer. Il vient de lancer la construction des entrepôts et la commercialisation de la 1re tranche de la zone d’activités logistiques de Mita à Casablanca.
La SNTL vient de donner le coup d’envoi des travaux de la 2e tranche du centre logistique situé à Zénata près de Mohammedia. Cette tranche porte sur la construction de 10 entrepôts supplémentaires avec 60.000 m2 de surface utile, livrables fin 2012 (le cahier des charges est en cours de finalisation). La première tranche, opérationnelle depuis mars dernier, elle, tourne déjà à 66% de sa capacité (plus de 10 clients). Elle comprend des entrepôts secs et frigorifiques à palettes ou vrac, une aire de stockage des conteneurs secs et frais, un magasin sous douane, un centre d’affaires composé de plateaux de bureaux modulables, des salles de réunion et une aire de stationnement pour les semi-remorques TIR.
Les entrepôts sont livrés, suivant les contrats, avec un personnel formé et dédié aux clients. D’ailleurs, «nous mettrons à la disposition de la nouvelle agence nationale de la logistique plus de 40.000 m² d’entrepôts, ici même sur ce site», annonce le Loudghiri.
Le centre multiflux SNTL s’étale sur 28 hectares avec une superficie de stockage utile à terme de 100.000 m² pour un investissement de 500 millions de DH. La construction et la gestion des plateformes logistiques sont confiées à SNTL Immo, filiale du groupe éponyme. La société prévoit également la construction d’une série de centres logistiques. Il s’agit, entre autres, de la ville de Tanger où la SNTL compte développer un autre centre multiflux.
Même ambition du côté de l’Office national des chemins de fer. Il vient de lancer les travaux de construction des entrepôts au niveau de la zone d’activités logistiques (ZAL) de Casablanca-Mita. Cette zone est adossée au port sec et s’étale sur une superficie de 32 hectares avec 120.000 m² de surface construite. Le développement de la zone nécessitera 600 millions de DH. La première tranche de ce projet s’étend sur 12 ha pour 200 millions de DH, et sera livrée dans une année. Elle comprend des entrepôts de messagerie (3.406 m²) et de stockage (26.260 m²), des bureaux annexes (1.284 m²), un centre d’affaires (4.450 m²) et un VRD de 78.900 m². «Nous créerons une société d’aménagement dédiée et une filiale qui va opérer dans la partie logistique au niveau des entrepôts développés», annonce Mohamed Rabie Khlie, DG de l’Office.

M. Az