Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

mardi 21 octobre 2014,
En cours de chargement ...
Votre newsletter

Bourse: C’est le moment d’acheter!
Les conseils de BMCE Capital Bourse
Adohha, IAM, AWB, BCP… les incontournables

   

DANS un marché résolument orienté vers la baisse suite à une détérioration de la confiance des investisseurs après l’attentat de Marrakech et les révolutions de la «rue arabe», les niveaux actuels des cours des valeurs s’avèrent être intéressants. En clair, c’est le moment d’investir pour plusieurs acteurs du marché (les intermédiaires notamment), «c’est le moment idéal pour saisir les opportunités à la Bourse compte tenu du bas niveau des cours». Cela explique, probablement, que les guides des valeurs des principales sociétés de Bourse de la place soient essentiellement orientés vers l’achat. A l’image de CFG Group et BMCE Capital Bourse notamment. Cette dernière préconise, dans son portefeuille d’actions, d’acheter pas moins de 9 valeurs, d’en accumuler 12 et d’en conserver 8 sur un total de 32 valeurs traitées. Seuls 2 titres sont à alléger. Il y a donc des opportunités à saisir.


Actions à acheter


. Addoha: Cours cible 154 DH
Le promoteur immobilier devrait poursuivre sur le même trend en 2011, si ce n’est mieux. Les prévisions de croissance tablent sur une progression d’au moins 25% de ses revenus consolidés en 2011 à plus de 9,4 milliards de DH et de 20% en 2012 à près de 11,4 milliards de DH. Des progressions plus importantes sont attendues pour les bénéfices nets qui devraient s’accroître de 24,5% à plus de 2 milliards de DH en 2011 et 29% à 2,7 milliards de DH en 2012. Par ailleurs les multiples d’Addoha ne cessent de s’améliorer. La valeur voit son PER passer de 36 fois en 2009 à 18,8 fois en 2010. Pour 2011 et 2012, les estimations de bénéfices par action ressortent respectivement à 15 et 11,7 fois. Même constat pour le rendement qui devrait passer à 3,3% en 2011 et 4,6% en 2012 contre seulement 2% en 2010.

. Alliances Développement: Cours cible 803 DH
Bénéficiant, notamment, de son revirement stratégique vers le segment social, Alliances Développement a pu performer en 2010. Des résultats qui devraient, selon le management de l’opérateur, s’améliorer davantage dans les deux prochaines années. Le chiffre d’affaires de 2011 et 2012 devrait respectivement s’apprécier à 5,5 et 8,7 milliards de DH. Idem pour le résultat net qui passerait à 1 puis 1,7 milliards de DH entre 2011 et 2012. Alliances pourra compter sur la diversité de ses activités pour y parvenir. Du côté de ses fondamentaux, la valeur voit, comme Addoha, ses multiples s’améliorer. Son PER estimé pour 2011 et 2012 se chiffre à 13,3 et 10,9 fois contre 19,3 fois en 2010. Idem pour son rendement, mais dans des proportions plus contenues.

. BCP: Cours cible 493 DH
Suite à l’intégration de l’ensemble des BPR dans le périmètre de consolidation du groupe, les perspective pour BCP tablent sur un PNB de 11,2 milliards de DH en 2011 et de 12,4 milliards de DH en 2012, soit des hausses respectives de 11,7 et 10,6%. Ces progressions seraient portées par l’évolution entre 2010 et 2012 à une moyenne annuelle de 8% à 170,4 milliards de DH de l’encours des crédits et de 7,5% à 196 milliards de DH des dépôts. Le RNPG devrait, pour sa part, s’apprécier de 11,5% à 1,9 milliard de DH en 2011 et de 8,8% à 2,1 milliards de DH en 2012. En conséquence, le groupe est valorisé, respectivement, à 16,6 et 15,2 fois sa capacité bénéficiaire en 2011 et en 2012.

. Lesieur: Cours cible 135 DH
En dépit d’un mauvais exercice 2010, Lesieur Cristal ambitionne de revoir sa stratégie pour l’axer, davantage, sur l’extension de son offre et la conquête de parts de marché notamment. En outre, les perspectives pour Lesieur lui permettraient de générer un chiffre d’affaires de 3,5 milliards de DH (+2,5%) en 2011 et de 3,7 milliards de DH (+7%) en 2012 pour des RNPG respectifs de 220,3 millions de DH (+39,4%) grâce aux efforts de productivité et de 255 millions de DH (+15,8%). Sur la base d’un cours cible de 135 DH, la valeur présente des P/E 2011 et 2012 de 16,9 et 14,6 fois.

. Lydec: Cours cible 434 DH
Compte tenu des nouveaux tarifs appliqués en 2010 et de la hausse des volumes vendus, le chiffre d’affaires de Lydec devrait s’établir à 5,9 milliards de DH en 2011 et à 6,1 milliards de DH en 2012, soit des progressions respectives de 4 et 3,3%. Pour sa part, le résultat net s’améliorerait de 29,5% à 332 millions de DH en 2011 et accuserait une baisse de 8,5% à 303,7 millions de DH en 2012. En valorisant la société à un cours théorique de 434 DH, la société traite ses bénéfices futurs à 10,5 fois en 2011 et 11,4 fois en 2012.

. Samir: Cours cible 663 DH
Après les réalisations plus que satisfaisantes en 2010, Samir devrait profiter de la poursuite de la hausse du cours du pétrole ainsi que de l’effet escompté de la nouvelle unité d’hydrocraking sur une année pleine. Pour 2011 et 2012, les estimations pour Samir tablent sur un chiffre d’affaires de plus de 41 milliards de DH (+11%) et de 43,2 milliards de DH (+5%). La capacité bénéficiaire, en revanche, devrait baisser de 14,2% à 717,6 millions de DH en 2011 avant une hausse de 12,7% à près de 809 milliards de DH en 2012. Compte tenu d’un cours cible de 663 DH, les PER prévisionnels sont de 11 fois en 2011 et 9,8 fois en 2012.


Titres à accumuler


. Cimar: Cours cible 1.204 DH
Ciments du Maroc entend profiter de la reprise attendue en 2011 par l’exploitation de la nouvelle usine d’Aït Baha pour doper ses résultats opérationnels en 2011. Le cimentier pourrait concrétiser son projet d’installation d’une nouvelle usine au Nord de Marrakech, pour faire face à une concurrence qui s’annonce acharnée notamment par l’arrivée de nouveaux entrants. Cimar devrait ainsi générer un chiffre d’affaires consolidé de 3,7 milliards de DH en 2011 et de 3,9 milliards de DH en 2012. Le résultat net quant à lui devrait se situer à 911,7 et à 932,7 millions de DH respectivement en 2011 et 2012. Dans ces conditions, le cours cible de la société ressort à 1.204 DH, correspondant à des PER de 16,7 et 16,3 fois en 2011 et 2012.

. Cnia Saada: Cours cible 1.340 DH
Pour sa première publication en tant que société cotée, Cnia Saada Assurance affiche des réalisations supérieures aux prévisions au terme de 2010 pour certains agrégats. Cette bonne orientation des indicateurs financiers, Cnia Saada la doit au succès de son rapprochement avec Assurances Es Saada. Par ailleurs, l’assureur devrait reporter ses projets d’acquisition d’une participation dans la compagnie panafricaine d’assurance compte tenu de l’instabilité politique régnant en Côte d’Ivoire. En perspective pour la société, un revenu total de 2,5 et 2,7 milliards de DH en 2011 et 2012 pour des résultats nets de 344 et 366,9 millions de DH respectivement. Le cours cible de la société s’affiche ainsi de 1.340 DH correspondant à des PER respectifs en 2011 et 2012 de 14 et 13,1 fois.

. Cosumar: Cours cible 2.114 DH
A court terme, le groupe Cosumar devrait récolter en 2011 les fruits des investissements industriels réalisés notamment ces deux dernières années. Cependant, la hausse des cours du sucre brut sur le marché mondial devrait avoir une incidence importante sur la capacité de règlement de la Caisse de compensation, induisant une pression sur le BFR et peut-être aussi sur l’endettement du groupe. En matière d’investissement, Cosumar projette de mobiliser une enveloppe financière de 728 millions de DH en 2011. Parallèlement, le groupe pourrait générer un chiffre d’affaires consolidé de 5,8 milliards de DH en 2011 pour un résultat net de 612,9 millions de DH. En 2012, les recettes consolidées devraient s’établir à 6 milliards de DH avec un résultat net qui devrait s’apprécier de 6,8% à 654,3 milliards de DH. Par conséquent, l’objectif du cours s’affiche à 2.114 DH pour un PER cible de 13,3 fois et de 12,4 fois respectivement en 2011 et 2012.

. Label’Vie: Cours cible 1.371 DH
Compte tenu de l’effet taille, Label’Vie a brassé des résultats plutôt satisfaisants en 2010. Suite à l’acquisition de 100% du groupe Metro et de ses filiales, la société a dû revoir son plan d’investissement initial (2010-2013) pour les hypermarché sous l’enseigne Carrefour, ne maintenant que 3 nouveaux points de vente contre 7 initialement annoncés. Le segment supermarchés devrait, quant à lui, voir l’ouverture de 26 nouvelles unités à horizon 2013, dont 8 nouveaux points prévus pour l’année 2011.
Dans ce contexte, Label’Vie devrait drainer des revenus de 5,3 milliards de DH en 2011 et de 6,7 milliards de DH en 2012 (+25,4%), pour un résultat net de 36,2 et de 163,3 millions de DH respectivement. Ainsi, le cours de la société ressort à 1.371 DH correspondant à des PER cibles en 2011 et 2012 de 78,4 et 17,4 fois.

. Lafarge: Cours cible 1.980 DH
Après avoir clôturé l’exercice 2010 en léger repli, le leader cimentier national reste confiant sur la reprise de la croissance de la demande en 2011.
L’annonce de la réalisation d’une nouvelle cimenterie dans le sud du Maroc a pour principal objectif d’assurer une diversification géographique dans un contexte de recrudescence de la concurrence (notamment la région du Centre). En perspective, le chiffre d’affaires de Lafarge ressortirait en quasi-stagnation en 2011 à 5,3 milliards de DH et en hausse de 6,7% en 2012 à 5,7 milliards de DH. Le résultat net devrait se fixer à 1,7 et à 1,9 milliard de DH respectivement en 2011 et 2012. L’objectif du cours est donc de 1.980 DH pour un PER cible de 18 fois en 2011 et de 15,6 fois en 2012.

. Wafa Assurance: Cours cible 3.274 DH
A l’issue de l’année 2010, Wafa Assurance poursuit la consolidation de sa croissance et confirme sa position dans le secteur des assurances. Le partenariat avec le groupe Inter
Mutuelles Assistance et AWB pour la création d’une société d’assistance commune lui permettra également de pérenniser sa croissance externe. D’où des prévision de progression du revenu total à 4,2 et 4,6 milliards de DH en 2011 et 2012 pour des résultats nets de 695,6 et 757,8 millions de DH respectivement. Le cours cible de la société s’affiche ainsi à 3.274 DH pour des PER respectifs en 2011 et 2012 de 15 et 13,8 fois.


Valeurs à conserver


. Maroc Telecom: Cours cible 162 DH

La filiale de Vivendi publie ses résultats trimestriels vendredi 6 mai. Dans la morosité actuelle, c’est l’une des valeurs qui superforme le marché avec un gain de 3,70% depuis le début de l’année. L’opérateur est toujours à la recherche de nouvelles acquisitions sur le continent. Il est en course pour le rachat de deux opérateurs télécoms au Bénin. Des achats qui lui permettront de compenser sa perte de vitesse sur le marché domestique, suite à la recrudescence de la concurrence. BKB prévoit un chiffres d’affaires de 32,6 milliards de DH (+3%) cette année et 33 milliards de DH en 2012. Les bénéfices correspondants seront respectivement de 9,5 et 9,6 milliards de DH. Etant habitué à distribuer la quasi-totalité de ses résultats, l’entreprise devrait reverser 10,8 et 10,92 DH maximum/action au titre des dividendes sur la base des bénéfices prévisionnels.
Les analystes de BKB tablent sur un PER de 14,4 cette année et 14,3 en 2012. Le bénéfice net par action, lui, est estimé à 10,9 DH et 11 DH en 2011 et 2012.

. Attijariwafa bank: Cours cible 401 DH

Avec un produit net bancaire de 14,6 milliards de DH en 2010, Attijariwafa bank conforte sa position de leader dans son secteur. Touché par la révolution en Tunisie et la situation politique en Côte d’Ivoire, le groupe juge l’impact peu significatif sur son activité. Il faudra tout de même attendre les résultats du premier semestre pour le confirmer. Le dénouement de la crise ivoirienne devrait permettre de relancer la filiale locale. Le groupe poursuit en outre son développement sur le continent. Il a ainsi obtenu «la prise de contrôle de SCB Cameroun». Les démarches pour une implantation en Guinée équatoriale ont été entamées. Parallèlement, la banque travaille sur l’ouverture de son capital à un partenaire stratégique international.
Pour 2011, les analystes prévoient un PNB de 16 milliards de DH et un RNPG de 4,6 milliards de DH. La filiale de la SNI devrait traiter 15,8x ses bénéfices en 2011 et 14,6x l’année suivante.

. BMCI: Cours cible 1.040 DH
Son adossement au premier groupe bancaire européen ne peut qu’être profitable même si, jusque-là, la banque est moins en vue dans son secteur. BKB impute cette situation au «manque de dynamisme de l’établissement sur les opérations de marché ou encore à la lenteur dans la prise de décisions stratégiques». Pour autant, les analystes s’attendent à un renforcement de l’entreprise sur la clientèle haut de gamme avec le lancement de la banque privée. Ils prévoient un PNB de 2,9 milliards de DH en 2011 et des profits de l’ordre de 821,9 millions de DH. La banque devrait également distribuer en 2011 et 2012 des dividendes respectifs de 27 et 35 DH/action

. CIH: Cours cible 269 DH
En plein chantier d’assainissement, la banque opère sa reconversion en banque universelle. Une transformation qui se traduira par la reprise des activités de Sofac et de Maroc Leasing (présent avec BCP dans le tour de table). La banque prévoit également une augmentation de capital de près d’1 milliard de DH ainsi qu’une émission obligataire de 700 millions de DH. BKB escompte un PNB de 1,6 milliard de DH pour la banque cette année et 1,7 milliards en 2012. Les résultats attendus sont respectivement de 220,3 et 236,6 millions de DH. L’entreprise devrait traiter 28x ses bénéfices en 2011 et 26,1x en 2012 contre 62,5x en 2009.

. SMI: Cours cible 2.411 DH
La société minière bénéficie largement depuis 2010 de l’envolée du cours des métaux. Ses revenus ont augmenté de 58,7% l’année dernière à 739,8 millions de DH. L’entreprise dégage aussi des profits en hausse de près de 50% à 221,2 millions de DH. «Les indicateurs financiers devraient poursuivre sur le même trend à court terme suite à l’amélioration attendue des niveaux de couverture». Par ailleurs, SMI travaille sur l’extension de ses capacités pour atteindre une production annuelle de 300 tonnes métal d’ici 2013. En fin d’année, le chiffre d’affaires de l’entreprise ressortirait à près d’1 milliard de DH et des bénéfices avoisinant 300 millions de DH.

. Centrale Laitière: Cours cible 1.333 DH
Elle figure sur la liste des prochaines OPV de la SNI. De quoi donner lieu à une bataille pour la prise de contrôle d’un groupe laitier qui a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 6,1 milliards de DH (8,2%).
Plus de 6,5 et 6,8 milliards de revenus sont prévus pour 2011 et 2012. Les profits se hisseront respectivement à 673,8 millions de DH (+15,4%) et 673,8 millions de DH (+6,7%). Au niveau des fondamentaux, BKB prévoit un PER de 19,3 cette année et 18,1 en 2012. Le bénéfice net par action est estimé à 71,5 et 76,3 pour les deux années.

M.A.B & F.Fa & R.B.